Telechargements illegaux: Limewire dans le collimateur

LimeWireProPortChère lectrice, cher lecteur,

En voilà un logo bien connu, celui de Limewire. Limewire était un logiciel de téléchargement libre, autrement appellé « peer to peer ». Limewire tournait encore récemment, et des millions de fichiers s’échangeaient chaque jour.

Avec la législation en vigueur, Limewire vient d’être épinglé par le tribunal fédéral américain.

Tout est parti d’une plainte déposée en 2006 par des ayant-droit qui avaient accusé Limewire de tirer profit de leur création du logiciel.

La peine encourue pour limewire devrait être connue le premier juin 2010.

Limewire compte faire appel et retravailler sur le sujet avec les ayant-droit, et prêt à proposer de nouveaux canaux de distribution.

En  2005, le logiciel « Grokster » avait déjà connu le même sort. Le tribunal avait en effet estimé qu’un logiciel destiné au téléchargement illégal était lui même illégal. Le tribunal s’est d’ailleurs basé sur ce jugement pour le procès de Limwire.

La société réussira-t-elle à sauver sa peau, ou la verra-t-on disparaitre ?

Affaire à suivre…

Amicalement,

Yvan Dupuy

Telechargements illegaux: Limewire dans le collimateur
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
4 Partages
Tweetez
Partagez3
+1
Partagez
Stumble1