godaddy-brand-on-green

Chères lectrices, chers lecteurs,

Après les affres de Google.Cn avec les autorités chinoises, ses accusations de censure et son projet de retrait de la chine, Google semble sur la voie du compromis, le scénario est d’ailleurs à suivre.

Après Google c’est donc l’un des plus grands fournisseurs de noms de domaine (http://www.godaddy.com/) qui annonce sa volonté de se retirer du marché chinois. Il faut savoir que Godaddy héberge aujourd’hui 27000 sites en site, ce qui représente « seulement » 1% de son marché global.

Godaddy évoque comme argument une trop grande exigence de la part des autorités chinoises au niveau administratif. En effet, ce dernier à mis dernièrement une politique stricte sur la gestion et autorisation des noms de domaine, pour lutter plus efficacement contre la pornographie.

L’affaire Google.cn fait donc du bruit, et entraine dans son sillage d’autres grands du monde de l’internet.

D’autres affaires vont-elles bientôt suivre ? La chine va-t-elle faire son autocensure ?

Yvan Dupuy (Source Eureka Presse)