Pento Founders
Les fondateurs de Pento

Bonne nouvelle pour la start-up Danoise Pento. Cette dernière effectue une levée de fonds de l’ordre de 2,8 M$, afin de favoriser le rapport entre les entreprises et leurs salariés.

Plusieurs investisseurs impliqués

Plusieurs fonds sont impliqués, à savoir Point Nince Capitla, et Seedcamp, mais aussi des fonds plus petits comme Mattias Ljungman, partenaire sortant d’Atomico.

Fondée en 2016 par Jonas Bøgh Larsen (PDG) et Emil Hagbarth (CTO), la solution de Pento permet aux entreprises de proposer une meilleure expérience de leur paye aux salariés. Concrètement, des fonctionnalités sont proposées comme l’historique de leur paye, et l’accès aux données personnelles relative à la paye.

La start-up, basée au Danemark, compte plus de 400 clients, et compte s’étendre au Royaume-Uni prochainement.

Mr Larsen affirme:

«La paie est un processus très manuel pour la plupart des entreprises, ce qui provoque des erreurs et prend beaucoup de temps. «Le processus comprend généralement de nombreuses tâches manuelles, telles que la mise à jour de feuilles de calcul, l’envoi d’e-mails avec des informations personnelles, la réalisation de virements bancaires manuels, la saisie manuelle de données à partir d’un logiciel de gestion des ressources humaines, etc. Nous avons construit un produit SaaS qui automatise l’ensemble du processus. »

Des clients typés PME

Les fonctionnalités actuelle de Pento proposent des éléments tels que la déclaration fiscale, la déclaration des salaires, la génération des bulletins de salaire, ainsi que les paiements aux salariés et autorités fiscales. Cela signifie que les administrateurs de la paie peuvent exécuter tout le processus de paie à partir d’une seule et même solution.

Les sociétés clientes types de Pento sont les entreprises moyennes, allant de 1 à 150 salariés. L’entreprise connait cependant des demandes également de la part d’entreprises plus grandes.

« Nous facturons actuellement 3 £ par employé par mois pour notre plan de base et 7 € par employé par mois pour plus de support et plus de fonctionnalités», explique le PDG de Pento.

Yvan Dupuy

Source