Poids Lourd Daimler

C’est désormais officiel, Daimler va faire rouler ses camions autonomes de niveau 4 sur les axes rapides de Virginie, aux États-Unis. Cette annonce intervient 1 mois après sa prise de participation majoritaire dans l’entreprise Torc Robotics, qui développe une suite logicielle pour les véhicules autonomes.

Des essais sur les voies rapides de la Virginie (États-Unis)

Ces essais vont débuter sur les voies rapides de la Virginie, avec des camions autonomes d’une autonomie de niveau 4. Toutefois, deux personnes seront présentes à bord pour superviser l’ensemble des opérations, et qui sont capables de reprendre le volant à tout moment.

Ces tests interviennent après avoir réalisé des essais pendant plus d’un an sur des circuits fermés. A terme, ils permettront à Daimler Trucks de valider ses technologies de conduite autonome, pour pouvoir sur le plus long terme les mettre en place sur les poids lourds. les équipes de la marque ont , basées en Amérique du Nord, travaillent sur un châssis de camion répondant aux exigences de la conduite des conduites autonomes.

L’acquisition stratégique de Torc Robotics

C’est en Août 2019 que Daimler s’est emparée de la société Torc Robotics, et plus particulièrement de sa suite baptisée Asimov. Une stratégie pour essayer de prendre de l’avance sur ses concurrents, qui cherchent aussi à être performants. Parmi celles-ci, on peut citer Volvo, Tusimple, Starsky Robotics…

Précisons que Torc Robotics est basée en Virginie, et développe sa technologie de conduite autonome depuis 2005 et son logiciel Asimov depuis 2007. Michael Fleming, son CEO , expliquait que l’ensemble de ses solutions utilisées permet aux véhicules autonomes de circuler sous différentes conditions climatiques, comme la pluie, la neige, le brouillard, la nuit.

Elle a d’ailleurs testé sa technologie de conduite autonome à la fois dans les centres villes, et sur les voies rapides, afin de répondre à un maximum de scénari possibles.

Yvan Dupuy