Mac Donald's

MacDonald’s a annoncé mardi dernier être d’accord pour faire l’acquisition de la start-up Apprente, fondée en 2017 dans la Silicon Valley. Une acquisition stratégique, car cette dernière utilise l’intelligence artificielle pour comprendre les commandes en drive.

Objectif: améliorer ses taux de service

Grâce à cette nouvelle acquisition, MacDonald’s affirme vouloir améliorer ses taux de service. Elle a même affirmée vouloir l’utiliser dans ses kiosques, et son application mobile.

Rien n’est fait de manière hasardeuse, puisque, avant d’officialiser cet achat, la société a évalué la technologie dans plusieurs de ses magasins d’essais.

Quant aux employés d’Apprente, ces derniers seront les membres fondateurs d’un groupe mondial appelé McdTech Labs, qui fera partie de l’équipe technologique mondiale de MacDonald’s.

Plus largement, la société Macdonald’s souhaite renforcer sa présence dans la Silicon Valley, en recrutant d’avantage d’experts en technologie,y compris des ingénieurs et des scientifiques.

Une étape suivante à Dynamic Yield

Après la récente acquisition de Dynamic Yield, MacDonald’s a déployé sa technologie d’apprentissage dans plus de 8000 unités de service. La technologie permet en effet de modifier automatiquement les menus proposés, en fonction de l’heure, de la météo, de la circulation, et de la commande du client.

D’ici la fin de l’année, la firme compte déployer cette technologie sur l’ensemble des drives Australiens et Américains.

On sait également que MacDonald’s a pris des parts minoritaires dans Plexus, un fournisseur d’applications mobiles. Pour aller un peu plus loin dans ses innovations, MacDonald’s mise sur la digitalisation de ses magasins, en proposant des menus numériques, des kiosques pour les commandes, ainsi que d’autres mises à niveau techniques.

Le président-directeur général, Steve Easterbrook, a déclaré aux analystes lors de la téléconférence du deuxième trimestre que les kiosques généraient des chèques moyens plus élevés aux États-Unis.

Yvan Dupuy

Source