Alors que la majorité des entreprises et des start-ups pensaient l’épidémie de Covid-19 passée, la plupart des organismes de santé mettent en alerte concernant la résurgence de celui. Et si un reconfinement reste, selon le gouvernement, la dernière des options envisageables, la protection de vos salariés qui se sont remis en activité doit être pour vous une priorité. Quelles sont donc les mesures de protection les plus adaptées ?

Les mesures sanitaires sur le terrain

Comme le port du masque et la désinfection des mains au gel hydroalcoolique est obligatoire pour l’ensemble de vos salariés, les ouvriers sont ceux pour qui son port est le plus contraignant et difficile. Il convient donc de leur faciliter la vie, en leur proposant par exemple des Vêtements de travail plus confortables et amples qu’à l’habitude, ou bien encore automatiser certaines tâches manuelles pouvant entrainer des troubles musculo squelettiques. Avec l’été, vous pouvez équiper vos bureaux et ateliers de ventilateurs, voire même si votre budget le permet, de climatisations.

Le nettoyage des locaux doit quant à lui être scrupuleux et adapté en fonction des postes de travail. Les salariés (ou prestataires) en charge du nettoyage devront porter une blouse à usage unique et des gants de ménage. Le sols quant à eux devront être désinfectés à l’eau de javel diluée, toujours avec un nouveau chiffon à usage unique.

Les mesures préventives

“Prévenir plutôt que guérir” est un adage qui a la peau dure et qui a fait ses preuves maintes et maintes fois. Les rappels de consignes sanitaires à vos salariés reste donc l’une des voies royales pour que ces derniers soient le plus vigilants vis à vis du virus. Parmi les plus courantes:

  • Éternuer ou tousser dans son coude
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique
  • Saluer sans toucher l’autre
  • Se laver les mains de manière régulière

A titre préventif, il convient également d’éviter tout rassemblements ou déplacements.Mr Mohamed Materi, avocat associé du cabinet Fromont Briens, spécialisé en droit du travail rappel « En application de l’article L. 4121-1 du code du travail, les employeurs sont tenus à l’égard de leurs salariés à une obligation générale de sécurité. Ils doivent en vertu de ce principe prendre toutes les mesures permettant d’assurer la santé et la sécurité physique et mentale de leurs salariés« .

Parmi les autres mesures phares, le télétravail est bien sûr largement recommandable. Des start-ups comme par exemple Slite se dédient d’ailleurs à améliorer sa pratique au sein des entreprises. Vous pouvez tout à fait prendre les mesures nécessaires pour imposer cette méthode de travail à vos salariés. Le gouvernement précise sur ce point: « Cette modalité d’organisation du travail requiert habituellement l’accord du salarié et de l’employeur, ce qui est la solution préférable. Toutefois, l’article L. 1222-11 du code du travail mentionne le risque épidémique comme pouvant justifier le recours au télétravail sans l’accord du salarié«.

Il convient également de limiter voire même d’annuler les déplacements de vos salariés vers des zones à risque. Si un salarié s’estime dans une situation délicate, il peut si il le souhaite appliquer son droit de retrait: « Un travailleur peut se retirer d’une situation de travail s’il a un motif raisonnable de penser qu’elle présente un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé« rappelle le ministère du travail.

Enfin, il est conseillé avec le Comité de Direction, les Ressources Humaines et vos Responsables QSE de faire des points réguliers.

Yvan Dupuy