Directoires: Un point sur les derniers mouvements des grands acteurs du net

carol-bartzChères lectrices, chers lecteurs,

Décidément, il y a vraiment beaucoup de mouvements chez les grands acteurs de l’internet, en ce mois de septembre. Il m’a donc semblé intéressant de faire un point synthétique sur les différents départs et remplacements au sein de ces acteurs.

Yahoo: Carol Bartz a été « remerciée »

Après trois ans de poste en tant que ceo (l’équivalent de vice-présidente en français) au directoire de Yahoo, Carol Bartz s’est vu, le 6 septembre dernier, brutalement « virée » de son poste, sur un simple coup de téléphone de Roy Bobstock, président du conseil d’administration de Yahoo.

Carol avait elle-même succédé à Jerry Yang, el co-fondateur de Yahoo, qui n’avait pas réussi à redonner une impulsion aux piètres résultats de Yahoo. il semble donc que les résultats escomptés par Carol Bartz n’aient pas été à la hauteur, et que sa période d’essai de 3 ans n’est pas été concluante.

Bartz sera remplacée par un recrutement interne, en la personne de Tim Morse, directeur de la branche financière du groupe. L’objectif du nouveau nominé va clairement être d’assurer une croissance économique et des résultats à la hauteur. Quant à Carol Bartz, nous n’avons de nouvelles quant à ses nouvelles fonctions.

Meg Whiteman débarque chez Hewlett Packard

meg-whiteman

Meg Whiteman

ça bouge aussi du coté de chez Hewlett Packard, avec l’arrivée à la tête du directoire une personne de choix, en la personne de Meg Whiteman. Après 10 ans à la tête de la plateforme Ebay (jusqu’en 2008), Elle a ensuite quitté ebay pour des raisons de défaite électorale en Californie, malgré un budget de campagne conséquent (140 millions de dollars).

Elle va remplacer Léo Apotheker, l’ancien directeur du célèbre éditeur de logiciel SAP, qui avait été nommé en septembre 2010. Une bien courte carrière chez Hewlett Packard pour cet homme, qui visiblement, a vite montré qu’il ne répondait aux espérances qu’on avait placées en lui. Apotheker avait lui-même succédé à Mark Hurd, qui avait été rapidement évincé, pour des soupçons de harcèlement sexuel.

Du coté des analystes financiers, ces mouvements incessants de « chairman » sont plutôt mal vus, et donne une vision d’instabilité chez Hewlett Packard.

Seul Katy Huberty( Morgan & Stanley) semble donné ses faveurs à l’arrivée de Meg Whiteman: « « le changement de direction chez HP est une étape pour regagner de la crédibilité auprès des investisseurs, mais la voie vers un total rétablissement de la confiance des analystes dans la direction et le potentiel de rentabilité prendra plusieurs trimestres, si ce n’est plus« .

Dans un contexte économique concurrentiel et sur un fond de crise économique mondial, peu de droits à l’erreur sont donné aux poste à haute responsabilités, qui deviennent de véritables sièges éjectables.

Amicalement,

Yvan Dupuy

Directoires: Un point sur les derniers mouvements des grands acteurs du net
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
0 Partages
Tweetez
Partagez
+1
Partagez
Stumble