Après l’acquisition d’Instagram, Facebook met la main sur Tagtile

tagtileChères lectrices, chers lecteurs,

Décidément, Mark Zuckerberg ne chôme pas à l’heure actuelle. Alors même que l’introduction du titre approche à grands pas sur la Nasdaq, Facebook vient également de faire l’acquisition d’Instagram, société spécialisée dans le partage de photos sur mobile. Son appétit semble vraiment insatiable, puisque Zuckerberg vient de s’offrir Tagtile, une société spécialisée dans les cartes de fidélité électroniques.

Objectif: fidéliser numériquement

Si la notoriété de Tagtile est bien moindre que celle d’Instagram, sa haute spécialisation dans la fidélisation électronique semble parfaitement convenir aux ambitions de développement de Facebook.

C’est sur le domaine du marketing et du commerce local que Facebook souhaiterais également s’implanter. Après maintes évocations, rares ont finalement été les actions menées par Facebook pour rejoindre ce terrain. C’est pour l’instant aux États-Unis que le marketing local fait pour l’instant parler de lui, en alliant le commerce physique, et le commerce numérique.

Destiné aux téléphones mobiles, l’application Tagtile est encore en cours de test à l’heure actuelle, du coté de l’Outre-Atlantique. Ce fait peut paraître surprenant, dans le sens où Facebook met la main sur une application qui n’est encore qu’en version béta. On peut donc penser que le pilotage technique sera repris sous l’aile de Facebook, tout en effectuant un transfert de compétences avec les équipes de Tagtile.

Un rachat bien accueilli par le team Tagtile

La direction de Tagtile, composée notamment d’ancien personnel de Google et de VMWare, s’est réjoui de son acquisition par Facebook.  « cette opération constitue une énorme opportunité de réaliser notre objectif en le portant à grande échelle » a ainsi déclaré l’un des membres de l’équipe dirigeante.

Quoi qu’il en soit, l’objectif final de Facebook, avec ces deux récentes acquisitions, est de s’imposer dans le domaine du m-commerce. Zuckerberg prépare cette percée depuis 2011, avec de nombreuses autres acquisitions destinées à préparer le terrain. Cette année, Facebook avait par exemple acquis Gowalla (géolocalisation), ou bien encore Beluga (messagerie instantanée).

Même si rien n’a été déclaré par Mark Zuckerberg sur l’utilisation des fonds liés à l’introduction en bourse, on sait d’une part que Facebook souhaite continuer son expansion à l’international (Chine et Russie notamment), mais aussi à s’imposer dans le domaine du mobile. Concernant Tagtile, aucune donnée financière n’a été communiquée à ce jour.

A trop être gourmand, Facebook finira-t-il par se bruler les ailes ?

Amicalement,

Yvan Dupuy

Après l’acquisition d’Instagram, Facebook met la main sur Tagtile
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
5 Partages
Tweetez
Partagez2
+1
Partagez1
Stumble2