Résultats T1: Yahoo de nouveau sur les rails

yahoo t1Chères lectrices, chers lecteurs,

Avril marque la période de la fin du premier trimestre comptable pour les ténors de l’internet. Parmi les « blue chips » du net surveillées par les investisseurs, Yahoo était depuis quelque temps dans le collimateur. Malmenée par des changements de direction successifs et une stratégie qui avait du mal à être définie, La firme vient de confirmer son retour à la croissance.

Des résultats conformes

Si les résultats sont conformes aux prévisionnels, il convient de souligner que le chiffre d’affaires de Yahoo est en hausse de 1% (931 millions d’euros), et que le bénéfice net marque quant à lui une croissance sensible, en hausse de 28% (218 millions d’euros). Rien d’étonnant que la marge d’exploitation augmente, quand on sait que Yahoo a prévu de réduire considérablement sa masse salariale, en supprimant pas moins de 2000 postes (lire plus).

Lors de son interview sur les résultats, le DG actuel, Scott Thompson évoque avec finesse ce facteur « les résultats sont dans la fourchette haute de nos prévisions et dépassent même les attentes en matière de bénéfices. Nous avons également effectué des changements destinés à redimensionner la société afin de pouvoir mettre en place une nouvelle structure nous permettant de proposer rapidement les meilleurs services à nos clients et utilisateurs.

A terme, cette réorganisation devrait permettre à Yahoo d’économiser près de 375 millions de dollars par an. C’est le second dégraissage en moins de cinq ans pour Yahoo, qui avait déjà réduit ses effectifs, avec 1500 licenciements en 2008.

Une stratégie toujours aussi floue

Malgré ses résultats encourageant, on peut considérer que ce regain de couleurs n’est que temporaire, dû notamment à des réductions dans les effectifs.

Je pense qu’actuellement, Yahoo manque de communication sur sa réelle stratégie pour se redonner une vraie identité, non seulement à son moteur de recherche, mais aussi à sa stratégie plus globale, aussi bien sociale que dans le e-commerce.

Ce ne sont pas les plaintes déposées à l’encontre de Facebook, pour , soi-disant une violation de brevets, qui permettra à Yahoo de se démarquer, et « déshabiller Pierre pour habiller Paul » n’a a mon sens, jamais été une stratégie crédible.

La seule indication stratégique donnée furtivement par Scott Thompson a été la future création d’un département central chargé de concevoir l’ensemble des services.

Affaire à suivre…

Amicalement,

Yvan Dupuy

Résultats T1: Yahoo de nouveau sur les rails
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
1 Partages
Tweetez
Partagez
+1
Partagez1
Stumble