Quibi

La génération des millénials regarde désormais plus de vidéos en ligne que la télévision traditionnelle. Le célèbre cabinet de recherche EMarketer a d’ailleurs dévoilé que 9% de millénials en plus diffusent des vidéos qu’ils ne regardent la télé en 2019. Au global, cette nouvelle génération représente au global 64,2 millions de personnes (nées entre 1981 et 1996) qui regarde des vidéos en streaming ou téléchargées sur un appareil au moins une fois par mois en 2019. Conscient de cette demande, la start-up Quibi lève 400M$ pour sa nouvelle offre leur étant dédiée.

Une nouvelle start-up média développant des contenus médias courts

Quibi vient d’annoncer une levée de fonds de l’ordre de 400 millions de dollars pour développer sa nouvelle offre spécifiquement conçue pour cette jeune génération. Cette opération financière a été réalisée auprès de 49 investisseurs. Les noms de ces derniers n’ayant pas été dévoilés, on sait simplement que les fonds seront utilisés pour le développement du contenu et du marketing.

En parallèle, Quibi a annoncé le lancement de son offre ouverte au grand public. Cette dernière sera lancée le 6 avril prochain au prix de 4,99$ par mois avec publicités, ou7,99$ par mois sans. Dans le cadre de ce lancement, elle présentera plus de 175 émissions originales et 8500 courts épisodes dans les 12 mois suivant son lancement. A la tête, on retrouve la célèbre femme d’affaires Meg Whiteman.

Et, contrairement à d’autres services concurrents, Quibi va se concentrer uniquement sur des contenus de courte durée, d’une dizaine de minutes, ou moins. En juin 2019, Quibi a conclu un accord avec NBC News pour fournir des émissions d’actualités quotidiennes destinées aux milléniaux.

NBC News est d’ailleurs le premier producteur de sa série d’informations courtes baptisée « Daily Essentials« . Ces séries d’information seront diffusées le matin et le soir et dureront chacune mois de six minutes.

Walt Disney et Viacom dans la boucle

Même si les informations concernant les investisseurs sont très limitées, on sait que Walt Disney et Viacom font parti de l’aventure, pour une enveloppe globale de 1 milliard de dollars.

Pour rappel, Quibi a été fondée en 2018 par Jeffrey Katzenberg et Meg Whiteman.Quibi signifie littéralement « bouchées rapides », une allusion contraire à ses concurrents. Au lieu d’émissions complètes, Quibi prévoit de se démarquer en ciblant les utilisateurs mobiles qui peuvent diffuser de courts épisodes de programmation d’une durée de moins de 10 minutes.

Yvan Dupuy

Source