[Vidéo]: le robot-voiturier de Stanley Robotics en action à l’aéroport de Lyon

stanley robotics
Le robot voiturier Stanley Robotics en action

Chères lectrices, chers lecteurs,

Les aéroports de Lyon Saint Exupéry ont désormais un nouveau compagnon pour les aider dans la gestion quotidienne des flottes de voitures se garant sur leur parking. Une galère au quotidien aussi bien pour les utilisateurs qui ont du mal à trouver une place, que pour les agences de location, qui sont obligées de jongler. La start-up Parisienne promet une augmentation de 50% de la capacité de stockage grâce à cette solution.

Un déploiement à grande échelle

Stanley Robotics a annoncé un déploiement à grande échelle de sa solution sur l’aéroport de Lyon Saint Exupéry. En test depuis janvier 2018, elle est utilisée par 1600 clients, dont 900 depuis le début de l’année 2019.

Dans un premier temps, c’est sur le parking p5 que le robot voiturier Stan sera à l’œuvre. A ce titre, une douzaine de boxes a été installée par la start-up, afin que le client y garde sa voiture et récupère ses affaires , avant de se diriger vers les bornes pour effectuer sa réservation. Une fois qu’il a vérifié que son véhicule est bien fermé et que son frein à main est serré, il valide le dépôt de son véhicule. Dès lors, la porte du box se ferme, et le robot peut entrer en action.

« La porte s’ouvre de l’autre côté du box et un robot Stan arrive, se glisse sous la voiture et l’attrape par les pneus avec ses petits bras qui la soulèvent pour aller la garer » – Aurélien Cord, fondateur et CEO de Stanley Robotics

Aucune infrastructure n’a besoin d’être installée

En dehors des boxes dédiés, aucune autre infrastructure n’a besoin d’être installée sur le parking. Le robot Stan est en effet bardé de nombreux capteurs pour l’aider à se repérer: GPS centimétrique, Lidar et différents capteurs équipent le robot-voiturier.

A l’heure actuelle, Stanley Robotics a déjà installé 12 boxes et 4 robots voituriers, capables de gérer 500 places de parking. « En moyenne le service de voiturier s’occupe de 100 entrées et sorties par jour mais il est dimensionné pour pouvoir tenir le double », assure Aurélien Cord

d’ici la fin de l’année , la start-up compte gérer 2000 places de parking sur le P5, et 6600 sur un plus long terme.

Garer sa voiture et trouver des places disponibles sera donc une appréhension en moins pour les clients, mais aussi pour les aéroports grâce au nouveau robot Stan.

Yvan Dupuy

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est diplômé en marketing international. Passionné de référencement, il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article