Infographie: Les GAFAM et la bataille des câbles de sous-marins

La mer

Chères lectrices, chers lecteurs,

Si les GAFAM s’intéressent principalement à tout ce qui gravite autour de leur activité, leur intérêt dans l’activité des câbles sous-marins est moins connue. Pourtant, la semaine passée, Google a annoncé un nouveau projet de câbles sous-marins appelé Equiano. Ce dernier reliera le Portgual à l’Afrique du Sud, en passant par le Nigéria. Prévue d’être achevée en 2021, cette opération a été confiée à Alcatel Submarine Networks. Mais, d’une manière globale comment les GAFAM se positionnent sur ce segment ?

Différents niveaux d’implications dans les projets

Dans un récent post, Télégeography mentionne qu’il s’agit du quatrième projet de câbles sous-marins privé de Google. Ce nombre croissant de projets de la part des GAFAM s’explique par le fait que 99% de l’échange de nos données numériques entre continents s’effectuent par câbles.

La période entre 2002 et 2016 a notamment multiplié par plus de 266 le débit du trafic de données par câble, ce dernier passant de 100 Go/s à 26 600 Go/s. Aujourd’hui, les GAFAM s’impliquent sur différents dans ces projets, en tant que propriétaire, copropriétaire, ou investisseur majeur.

Pour l’instant, c’est Google qui détient le plus de projets, devant Facebook, Amazon, et Microsoft.

Infographie: Les GAFAM et la bataille des câbles sous-marins | Statista Vous trouverez plus de infographies sur Statista

Yvan Dupuy

Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est diplômé en marketing international. Passionné de référencement, il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article