Deux nouvelles fraîches a propos de Facebook

logo-gowallaChères lectrices, chers lecteurs,

Je vous accueille aujourd’hui avec une refonte graphique du site, en espérant que celle-ci vous plaise.

Ceci étant dit, deux nouvelles majeures touchent la firme de Mark Zuckerberg nommé Facebook, le réseau social de référence.

Une rumeur de rachat de Gowalla

Direct concurrent de Foursquare, Gowalla est un spécialiste de services de géolocalisation. Existant depuis 2007, elle permet aux utilisateurs de mobiles de pouvoir faire connaître leur position géographique. Si Foursquare est fortement orientée sur les lieux publics, Gowalla est quant à elle concentrée sur le segment de la géolocalisation des lieux touristiques.

Cette news n’en est actuellement qu’au stade de rumeur, car même si l’information a été confirmée par la CNN, Facebook n’a donné aucune information officielle,ni en terme de montant, ni contractuellement sur le sujet. Directement concernés, les employés de Gowalla seront directement intégrés dans les locaux de Facebook, dans le Silicon Valley.

Si cette belle opportunité aurait été saisie par Facebook, la « toute superbe » concernant son nombre d’utilisateurs aurait perdu de sa verve.

Moins de français sur le réseau en 2011

Si le développement de Facebook continue à l’international pour atteindre près de 800 millions d’utilisateurs, la France commence à perdre en vitesse. En 2011 en effet, 105% des Français qui s’étaient inscrits sur le réseau l’aurait purement et simplement abandonné.

Même si Facebook n’est pas le seul réseau à connaître une baisse de fréquentation, (twitter et copain d’avant sont dans le même cas), les français interrogés sur le sujet ont évoqué plusieurs raisons. 43% d’entre eux évoquent pour cause principale l’ennui. Vient ensuite les données personnelles (23% quand même), ainsiq ue le manque de temps (15%). Mentionnons également l’utilisation de nouveaux réseaux sociaux (3%).

Sur ce dernier point, il est vrai que l’année 2011 a particulièrement été « fournie » en terme de nouveaux raisons sociaux. Citons parmi eux: Envimotion (le réseau dédié à l’environnement), Unthink, ou bien encore Todobravo , qui appuient principalement leurs arguments sur la confidentialité (pour ceux qui n’ont pas vu, j’avais réalisé l‘interview de Jean-Damien Hobé, PDG de Tobravo).

Des challengers, qui, en tapant dans les points faibles où Facebook avait déjà été pointé du doigt, prennent des parts d’audience.

Malgré son futur positionnement dans la géolocalisation et le développement de ces derniers services, Facebook saura-t-il conservé sur le long terme une grand nombre d’internautes ?

Qu’en pensez-vous ?

Amicalement,

Yvan Dupuy

Deux nouvelles fraîches a propos de Facebook
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
0 Partages
Tweetez
Partagez
+1
Partagez
Stumble