Réseaux Sociaux: Interview exclusive de Jean Damien Hobé, PDG Co-fondateur deTodoBravo.com

todobravoChères lectrices, chers lecteurs,

Suite à mes différents articles sur les différents sociaux, j’ai eu la formidable opportunité de pouvoir échanger avec le pdg co-fondateur du nouveau réseau social TodoBravo, Jean-Damien Hobé.

J’ai souhaité interrogé Jean Damien sur les questions qui me paraissaient essentiels dans le contexte actuel, pour qu’ils nous donnent une vision plus précise de sa stratégie.

Bonjour, Pourriez-vous nous dire depuis quand existe Todobravo, et comment est née l’idée ?

« TodoBravo a été lancé en Beta sur invitation en novembre 2010. TodoBravo V1 a été inauguré dès janvier 2010, sur PC, MAC et Mobile (WebApp de dernière génération, indépendante des « App Store » des fabricants), en 3 langues (Anglais, Espagnol, Français).

 

TodoBravo a immédiatement séduit par un positionnement audacieux qui concilie pour la 1ère fois :

  • « Réseau social généraliste – le seul à offrir du multiprofils – pour développer tous types de Relations : Amicales, Professionnelles, Amoureuses… »
  • + « Respect de la vie privée, protection de l’identité »

En 10 mois, TodoBravo à réussi se faire un nom sur le marché des réseaux sociaux grand public.

 

Mi-octobre 2011, TodoBravo a lancé sa version 2, intégrant plus de 100 évolutions et améliorations demandées par utilisateurs.

Jean-Damien HOBE

Jean-Damien HOBE, PDG Co-Fondateur de Todobravo

 

La v3 est d’ores et déjà  en préparation ! Nous recueillons les remarques des membres, prenons conseil auprès d’experts ergonomie, bloggeurs…  pour que chaque nouvelle version soit fidèle aux attentes du plus grand nombre. »

-Comment est née l’idée de TodoBravo ?

« Nous sommes nous-mêmes des utilisateurs assidus des sites populaires (Facebook, LinkedIN…Attractive World !). Nous ne pouvions plus supporter l’idée de nous faire piller nos données personnelles juste pour satisfaire nos envies d’échanges numériques.

De plus, être sur de multiples sites, ça prend du temps, nos contacts s’éparpillent, les échanges partent dans tous les sens et des situations délicates se produisent :

  • Mon boss découvre une photo compromettante d’une soirée bien arrosée
  • Maman me demande en ami sur Facebook, l’accepter ou la refuser ?
  • Ma copine découvre que je n’ai pas supprimé mon profil sur un site de rencontres amoureuses

Même en explorant les obscurs menus de paramétrage de confidentialité, on n’est jamais certain d’avoir correctement choisi qui accède à quoi.

A l’heure de l’E-reputation, du Tracking à outrance, du Personnal Branding, nous avons décidé d’agir !

Nous avons lancé un nouveau réseau social qui répond enfin aux attentes des internautes : TodoBravo.com. Un réseau qui protège automatiquement les données, photos, publications, des regards indiscrets. Un site qui permet de se présenter sous plusieurs profils afin de ne jamais se compromettre : profil Amis, profil Professionnel, profil Rencontre. Un site pour tout faire, sans risque.

Concrètement, je crée un Profil TodoBravo qui me rend visible exclusivement au sein de TodoBravo. Aucun site extérieur ne me référence, je suis en sécurité. J’active très facilement des profils additionnels masqués selon mes besoins : Profil Amis, que je réserve à mes vrais amis ; Profil Professionnel, où j’échange entre professionnels, Profil Rencontre, où je m’amuse, etc…

La seule question qu’on se pose sur TodoBravo est donc : à qui je dévoile quoi ?

Les publications, les fils d’actualités, sont liées à chaque profil, et sont totalement étanches, invisibles, les unes des autres. »

 

Combien de membres actifs comporte le réseau aujourd’hui ? Comment est-il organisé et combien pèse-t-il ?

 

« TodoBravo compte déjà 30% d’utilisateurs non francophones. Nous devrions atteindre les 100.000 utilisateurs dans quelques mois.

TodoBravo séduit aujourd’hui deux principaux groupes :

  • Les utilisateurs des réseaux sociaux : d’un ou plusieurs sites, ainsi que d’agrégateurs.
  • Les non-utilisateurs des réseaux sociaux : par choix (pas d’intérêt perçu, refus de confier ses données, etc.), par manque d’agilité informatique (peur de mal paramétrer ses profils).

TodoBravo leur apporte simplification, gain de temps, maitrise, sécurité. »

 

– Comment pensez-vous que Todobravo se différencie des autres réseaux en place (Facebook, Twitter, Linkedin) ?

 

« Les réseaux actuels ont chacun leurs atouts. Facebook par exemple fédère  800 millions « d’amis », Twitter brille par sa formidable puissance virale, LinkedIN est incontournable pour les échanges entre professionnels.

Pour autant, les internautes prennent conscience qu’ils font don d’informations personnelles à des entreprises commerciales américaines peu soucieuses de la protection de la vie privée et du respect des libertés individuelles.

Les internautes restent limités à un seul profil, alors qu’ils sont susceptibles de recevoir des demandes de contacts de tout horizon (amical, professionnel…). Les échanges sont décousus et pas toujours qualitatifs… Les risques de perte d’anonymat et de vie privée sont bien réels…

TodoBravo est le 1er réseau qui protège et respecte sa communauté. Au-delà de ce fondamental, TodoBravo permet de gérer toutes ses relations, sans risque de se compromettre avec ses différentes identités numériques ! TodoBravo ordonne les échanges pour que chacun y trouve un intérêt.

Par son positionnement « éthique » et ses originalités fonctionnelles, TodoBravo s’inscrit dans un « web durable » qui lui permet déjà de peser vis-à-vis des géants du secteur. »

 

-Quels sont projets de développement dans à présent, et dans un horizon plus proche ? Quelle stratégie webmarketing allez-vous adopter ?

« Nous améliorons régulièrement l’ergonomie du site, nous savons combien l’utilisateur est sensible au « look and feel », à l’interface. De nouvelles langues seront aussi disponibles courant 2012.

Plusieurs événementiels réels à Paris, Madrid, Londres et New-York sont en cours d’organisation, afin de faire toujours plus connaitre TodoBravo. Une campagne publicitaire, basée sur des vidéos virales parodiant les réseaux actuels, est en cours de conception.

TodoBravo est gratuit pour les particuliers rappelons le. Nous avons « dans les cartons » plusieurs fonctions innovantes jamais vues sur d’autres sites ! 4 formules « Premium » verront d’ailleurs le jour en janvier 2012 pour offrir différents services innovants et à forte valeur ajoutée : « TodoLove » sera dédiée aux rencontres amoureuses, « TodoWork » au business, « TodoPlus » vous donnera plus de possibilités pour partager avec vos amis.

Le combo des trois formules est appelé « TodoUltimate », tout TodoBravo vous sera ainsi accessible.

Le détail des fonctions de ces formules sera dévoilé à l’occasion du lancement. Ces formules sont sans engagement et à des tarifs « ultra accessibles », bien moins onéreux que les premiums des autres sites. »

 

-Pensez-vous à un développement à l’international ? Quels son les principaux revenus de Todobravo ?

« TodoBravo est déjà international depuis son lancement : disponible en anglais, espagnol et français, accessible dans 220 pays.

 

TodoBravo compte déjà 30% d’utilisateurs non francophones.

 

TodoBravo cible l’internaute majeur dans son pays de résidence, sans autre restriction. Nous travaillons avec 3 ambassadeurs « commerce et relations publiques » à l’International : Espagne, Royaume-Uni et Etats-Unis. Les retombées locales sont encourageantes. Les échos presse internationaux son envisagées pour le 1er semestre 2012.

Nous véhiculons à l’international des valeurs bien françaises de respect et d’intégrité.  »

 

-Que pensez-vous des derniers réseaux comme Google+  et du dernier UnThink?

 

« Google+ est une excellente initiative, puisqu’elle prouve – avec des dizaines de millions d’inscrits en quelques mois – que les utilisateurs sont à la recherche d’alternatives à Facebook.

Google a déployé de très gros moyens pour faire de Google + un service qui foisonne de fonctions, au point des fois de le réserver plus aux geeks qu’au grand public. Nous saluons le principe des cercles qui est agréable à utiliser. Nous regrettons en revanche que les paramètres de confidentialité recommandés soient, une fois de plus, une véritable « passoire »… TodoBravo est bien plus simple et clair sur cet apsect.

Google+, comme tous les autres, vous limitent à un seul et unique profil. Ils vous proposent au mieux de mettre vos contacts dans des « cercles », comme Facebook vous proposait les « listes ». Pourtant le sujet n’est pas là : il s’agit de vous qui avez un profil différent selon les audiences.

Dans la vraie vie, on ne classe pas les gens dans des cercles ou des listes, mais on se présente différemment soi-même en fonction des environnements que l’on fréquente. Chacun a plusieurs profils réels.

L’internaute est bien conscient que les réseaux sociaux sur Internet sont loin de refléter leur réalité sociale. Or c’est aujourd’hui cette réalité qu’il cherche, sans aucun risque de se compromettre sous prétexte du numérique.

C’est cette réalité que propose dès à présent TodoBravo.

Nous nous interrogeons sur le modèle économique et le respect de la vie privée sur Google +. Google collecte déjà toutes les informations liées aux autres sites qu’il possède, comme YouTube et Picasa ou Gmail, et les corrèle aux profils des utilisateurs Google +, qu’ils l’aient choisi ou non.

Google + impose à ses utilisateurs que leur profil (nom+prénom) soit public, référencé sur les moteurs de recherche. Comme Facebook, Google + interdit officiellement l’usage de pseudonyme pour la création d’un compte. Une « condition d’utilisation » des services qui pourrait s’assouplir peu à peu face à la « grogne » des utilisateurs…

 

Unthink ? C’est l’incohérence manifeste. Ils martèlent qu’ils sont « anti-facebook » et prétendent que sur leur plate-forme, il n’y aura pas d’exploitation personnelle des données personnelles.

 

Pourtant, je vous invite  a lire attentivement leurs (très longues) conditions d’utilisation : vous y découvrirez, par exemple, « We will collect, process and maintain your information in the United States, where privacy laws may not be as protective as in your home country. If you are using UNTHINK.com from outside of the United States, by providing your information to us you are consenting to the transfer of your information to the United States or other countries  “Nous trouvons cela choquant. La promesse “marketing”, vous en conviendrez, est bien loin d’être tenue et assumée.

 

TodoBravo est hébergé en FRANCE, la juridiction la plus claire et stricte dans la protection des données personnelles. TodoBravo est déclaré au niveau de la CNIL (sous le numéro 1477795). Notre Business model, à découvrir dans le dossier d’information TodoBravo en rubrique PRESSE sur la page d’accueil, est engagé et transparent. Il prouve qu’il n’est absolument pas centré sur l’exploitation de données personnelles.

 

Unthink, lui, précise que si l’internaute souhaite utiliser le site gratuitement, en s’affranchissant d’une cotisation annuelle, il devra accepter de la publicité ciblée… par les données personnelles justement. TodoBravo fait uniquement de la publicité ciblée par le contexte du site, jamais par les données personnelles.

UnThink prétend que 100 collaborateurs construisent le site depuis 2008. Permettez nous d’en douter : il n’existe aucune version mobile de UnThink, ni Native App, ni Web App. Nous attendons de surcroit nos identifiants de connexion depuis maintenant plusieurs semaines. Faut il aussi ajouter à ce constat d’état des lieux bien maigre que le site est « seulement » en Anglais ? L’espagnol aurait été un minimum puisqu’UnThink est  basé en Floride où c’est la 1ère langue parlée.

 

Si réellement il y a 100 collaborateurs, c’est plus qu’étrange non ?! TodoBravo est lui depuis l’origine en Anglais, Espagnol et Français, accessible sur Fixe et sur Iphone, BlackBerry, Android et Windows Phone (Notre Webapp , TodoMobile, a été récemment saluée par la presse). 100 collaborateurs ? Sans doute font-ils allusions aux caméramans, acteurs et figurants embauchés pour la réalisation de leur video de 2 min « UNTHINK to Facebook and Google- It’s FU time » une vidéo d’auto promotion digne d’un grande fiction hollywoodienne ! »

Merci à vous pour cet interview, à bientôt sur TodoBravo !

Yvan Dupuy

Réseaux Sociaux: Interview exclusive de Jean Damien Hobé, PDG Co-fondateur deTodoBravo.com
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
23 Partages
Tweetez3
Partagez16
+1
Partagez4
Stumble