Rumeurs: Twitter serait prêt à offrir 1 milliard de dollars pour Flipboard

0

flipboardChères lectrices, chers lecteurs,

Flipboard a développé une application concernant l’agrégation de contenus (articles de presse). C’est sous la pression des actionnaires que Twitter aurait engagé des négociations avec la firme.

Une valorisation à 1 milliard de dollars

1 milliard de dollars serait la valorisation de Flipboard. En réalité, les deux firmes sont déjà très proches. Le fondateur de la plateforme de micro-blogging , Jack Dorsey fait parti des investisseurs de la start-up. Il a, à ce titre, pris part à la première levée de fonds, d’un montant de 10,5 millions de dollars en 2010. L’année suivante, ce soutien a été renouvelé, avec une augmentation de capital de l’ordre de 50 millions de dollars.

Quant à Mike McCue, le co-fondateur de Flipboard, il est également ancien membre du conseil d’administration de Twitter. Autre point commun, les deux sociétés ont déjà collaborés au niveau publicitaire.

Les discussions autour d’un éventuel rachat auraient débutées en début d’année, sous la coup d’Anthony Noto directeur financier de Twitter. Avec ses 100 millions d’utilisateurs actifs, Flipboard contribuerait à faire grossir l’audience de Twitter (302 millions de membres). Attaquer Facebook en terme consultation d’articles serait également l’un des objectifs de Twitter. On sait que dernièrement, Zuckerberg a réalisé de nombreuses acquisitions dans ce domaine, afin d’accroitre sa puissance.

Pour l’heure, rien ne semble abouti entre les deux sociétés, qui n’en sont encore qu’au niveau de discussions.

Affaire à suivre…

Yvan Dupuy

 

« Reviens Léon » le nouveau programme d’attractivité destiné aux start-up françaises…

0

reviens leonChères lectrices, chers lecteurs,

Vous vous souvenez certainement de ce fameux slogan « reviens léon » issu de la publicité des pâtes Panzani, dans les années 80. Ce fameux slogan a été repris par plusieurs pépites françaises afin de conserver les start-up sur le territoire national.

Blablacar et Critéo entre autre

C’est afin d’éviter le French Blashing que des entreprises comme Blablacar et Criteo ont lancé l’idée d’un tel programme. C’est avec le soutien du secrétariat d’État dédié à l’économie numérique qu’il a été financé.

 

L’exil français étant à la mode pour les nouveaux entrepreneurs français, l’idée est donc de les reconquérir. Xavier Niel, affirmait dernièrement à ce titre qu’il est beaucoup plus simple de créer une entreprise en France que dans la Silicon Valley. De son coté, Bernard d’Arnault de son coté affirmait, a propos du redressement sur l’hexagone: «C’est un mouvement qui est démarré maintenant: réduire la sphère étatique pour rendre de la compétitivité aux entreprises, ce qui fait qu’elles pourront investir, embaucher».

Le seul hic, c’est que des structures parallèles se montent à l’étranger, pour accueillir ces start-up, à l’image par exemple de FrenchConnectLondon , destinée à accueillir les investisseurs français à Londres.

Yvan Dupuy

 

Snapchat serait valorisée entre 16 et 19 milliards de dollars

0

snapchatChères lectrices, chers lecteurs,

Le célèbre service pour s’échanger des photos « éphémères » Snapchat préparerait un nouveau tour de table. Sa valorisation actuelle serait de l’ordre de 16 à 19 milliards de dollars.

Une levée de fonds de l’ordre de 500 millions de dollars

Lever la somme de 500 millions de dollars serait donc la nouvelle opération en cours pour Snapchat. Si l’opération réussissait, la valorisation de l’entreprise aurait doublée en 1 an. (la dernière levée de fonds était de l’ordre de 10 milliards de dollars).

 

A l’origine, cette société a été crée par des étudiants de l’université de Stanford. Elle se hisserait parmi les sociétés les mieux valorisées au monde, entrant dans la cour des grands comme Uber (valorisation: 40 milliards de dollars) ou Xiaomi (45 milliards de dollars).

Snapchat continue à travailler son développement technique et son offre. Au cours des derniers mois, elle a incorporé de nouvelles fonctionnalités: publicités dans ses messages, National Geographic, ou bien encore la possibilité d’effectuer des transferts d’argent, avec Square.

La valorisation la plus proche de Snapchat serait celle de whatsapp (22 milliards de dollars)

Yvan Dupuy

E-Commerce: Google accélère ses ambitions dans le e-shopping

0

photo-google-e-commerceChères lectrices, chers lecteurs,

Après avoir attaqué de fronts différents secteurs cette année, Google souhaite désormais attaquer le secteur du e-shopping. Un gros business en vue…

 

 

l’intégration à venir d’un bouton « acheter »

 

C’est depuis les résultats de recherche concernant certains produits que Google va se positionner. Pour se faire, la firme de Mountain View va notamment intégrer un bouton « acheter », mais uniquement sur téléphone mobile dans un premier temps. Ce type de lien fera son apparition à coté des résultats sponsorisés, en haut de page.

Par la suite, l’utilisateur pourra choisir les options de son produits, comme la couleur ou la taille, s’il s’agit d’un vêtement. Google n’aurait pas choisi de se rémunérer en prélevant une commission sur chaque transaction, préférant facturer aux entreprises l’ajout du bouton « acheter » – le montant n’est pas connu.

Via une mise en page comme la météo ou les cours de bourse, Google simplifierait les étapes pour l’internaute en présentant directement un produit correspondant à sa recherche.

Une nouvelle source de revenus pour Google, qui voit ses revenus chuter progressivement face à la concurrence de plus en plus accrue de Facebook.

Yvan Dupuy

 

Afin d’accélérer son infrastructure cloud, Microsoft investit dans les câbles sous-marins

0

cables sous marinsChères lectrices, chers lecteurs,

C’est principalement dans le cloud que Microsoft compte améliorer son développement. A ce titre, la firme décide d’investir dans la mise en place de câbles sous-marins.

Divers partenariats signés

Microsoft affirme avoir signé plusieurs partenariats avec différents consortiums télécoms, ce afin d’optimiser les transferts entre différentes régions du globe. Parmi les principaux objectifs de Microsoft,souhaite prendre au programme New Cross Pacific Cable Network. Ce dernier est est fondamental, car il lui permettra de pouvoir toucher plusieurs pays comme la Chine, la Corée du du Sud, Taïwan et la côte Ouest des États-Unis.

En parallèle, un partenariat avec la firme Hibernia a été signé, afin d’obtenir une connexion plus rapide avec le Canada, l’Irlande et le Royaume-uni. AcquaComms fait aussi parti des partenaires, pour desservir la côte ouest de l’Irlande.

Microsoft entend aussi relier sa propre infrastructure sur le réseau, avec notamment sa nouvelle plateforme Windows Azure et Office 365, en plein expansion, avec une croissance de plus de 100% sur un an.

Au mois d’aout dernier, Google avait effectué un investissement de ce type en investissant 300 millions de dollars pour le cable « Faster » reliant le japon aux Etats-Unis.

Yvan Dupuy

 

Haut de page