Les navettes autonomes Navya

Chères lectrices, chers lecteurs,

Les navettes autonomes du Français Navya ont été retenues pour pouvoir circuler sur route ouverte au Japon. Cette mise en circulation aura lieu sur une période temporaire, du 3 au 5 juillet, dans le quartier d’affaires de Minato Yard à Tokyo. Une marque de confiance inédite, sachant que c’est la première fois que le Japon autorise un véhicule autonome sans poste de pilotage à circuler sur route ouverte.

Une expérimentation née d’une collaboration Franco-Japonaise

Cette expérimentation est, en réalité, le fruit d’une collaboration entre Navya avec Sb Drive Co, une filiale de Softbank Corp, et avec le ministère Japonais du territoire, des infrastructures, du transport et du tourisme.

Etienne Hermite, président du directoire de Navya, a déclaré dans un communiqué:

« Nous sommes fiers d’avoir obtenu la toute première autorisation de circulation sur route ouverte au Japon. Ceci démontre que Navya et ses partenaires se sont engagés à rendre les solutions de mobilités intelligentes rapidement disponibles pour les usagers tout en assurant un service sûr et le plus efficace possible »

Ainsi, le Japon est le premier pays Asiatique à s’ajouter à la liste des 19 pays ayant autorisé les navettes autonomes à circuler sur route ouverte, parmi lesquels on peut compter: La France, l’Australie, la Suisse, le Pays-Bas, le Canada, la Belgique, la Suède, l’Autriche, l’Allemagne, le Luxembourg, ou bien encore le Liecthenstein.

Rappelons que Navya est une entreprise Française spécialisée dans les systèmes de conduite autonome. Elle est basée à Paris, Lyon, et aux Etats-Unis dans le Michigan. Lancée en septembre 2015, elle a déjà commercialisé 115 exemplaires de navette, et compte entamer prochainement des essais de son robot-cab AUTONOM® CAB.

Un succès Franco-Japonais à souligner.

Yvan Dupuy