illustration populix
Crédit photo: Populix

Si L’Indonésie est un marché en très forte croissance au niveau de la consommation, il est parfois difficile d’y obtenir des données fiables de la part des habitudes des consommateurs. La start-up Populix souhaite faciliter cette démarche, notamment pour aider les petites et grandes entreprises au niveau de leur stratégie marketing. Elle a crée, à ce titre, une application spécifique couvrant 250 000 utilisateurs, dans plus de 300 villes indonésiennes.

Levée de fonds de 1,2 M$ pour Populix

La jeune pousse vient d’effectuer une levée de fonds de l’ordre de 1,2 million de dollars, en série A, auprès de l’investisseur Intudo Ventures, et avec la participation de Quest Ventures. Depuis sa création en 2018, le montant total des fonds levés s’élève à 2,3 millions de dollars.

Depuis son lancement, cette dernière connaît un véritable succès, puisque son chiffres d’affaires à été multiplié par 5 en 2020. Elle a conquis 52 nouveaux clients dans plus de 10 pays. En effet, la période du covid-19 a limité les possibilités d’enquêtes classiques auprès des consommateurs, et les entreprises se sont donc tournées vers de nouvelles solutions technologiques.

Concernant ce nouveau capital, ce dernier sera utilisé pour le lancement de produits, la commercialisation, mais aussi la location. D’ailleurs, Populix est en train de lancer un nouveau produit appelé Paket Hemat Populix (PHP), pour des clients tels que des PME ou des chercheurs universitaires qui souhaitent mener leurs propres enquêtes et suivre les résultats en temps réel.

Les fondateurs de populix
Crédit photo: Populix

Une rencontre des fondateurs à l’université de Cambridge

Les cofondateurs sont le directeur général Timothy Astandu, le directeur général Eileen Kamtawijoyo et le directeur technique Jonathan Benhi. Les deux premiers se sont rencontrés alors qu’ils étaient tous deux diplômés en gestion d’entreprise à l’Université de Cambridge.

Mr Astandu a déclaré que les entreprises Indonésiennes avaient, jusqu’à présent, très peu de feedback sur le comportement des consommateurs, et qu’ils leur étaient par conséquent difficile d’évaluer correctement leurs besoin, et de leur proposer une offre correcte. Populix veut donc combler cette faille en apportant un outil et une technologie qui en soit capable. Benhi les a par la suite rejoint avec une expérience en poche, après avoir travaillé en tant qu’ingénieur chez Discuss.io, une plate-forme vidéo basée à Seattle pour la recherche sur les consommateurs.

C’est sur la convivialité et l’interaction que Populix mise pour pouvoir récolter des données: sondages quotidiens, des jeux et des actualités. Elle propose, en échange des récompenses telles que des offres en espèces ou des coupons promotionnels.

La palette d’utilisation de l’offre de sondage proposée par Populix est large, puisqu’elle peut être utilisée sur différentes plages de temps, comme au lancement d’un produit par exemple, sur des saisonnalités, ou bien encore pour évaluer la satisfaction des clients, ou suivre la notoriété d’une marque.

En terme de concurrence, elle doit faire face à des acteurs comme YouGov et Kantar, et Milieu Insight, basée à Singapour, une plate-forme d’études de marché et de données qui opère dans plusieurs pays d’Asie du Sud-Est. Populix affirme toutefois se différencier en se spécialisant sur les enquêtes mobiles, car l’Indonésie est le quatrième marché au monde pour les smartphones.

Yvan Dupuy

Source