1_TIER_Founders

Les fondateurs de Tier sur leur scooter électrique

Chères lectrices, chers lecteurs,

La start-up Berlinoise Tier, spécialisée à la base dans la location de scooters lève la somme de 25 millions d’euros. Parmi les participants, le fonds capital-risque North Zone en est l’acteur principal, avec également les investisseurs Speedinvest & Point Nine.

L’une des opérations financières les plus importantes en Europe

Cette opération constitue le soutien à une entreprise le plus important en Europe. Fondée par des « sérial entrepreneurs » Lawrence Leuschner (CEO), Julian Blessin (CPO), and Matthias Laug (CTO), Tier fournit des services de location de scooters électriques,qui peuvent être réservés à la demande. Ceux-ci sont souvent utilisés pour effectuer des trajets courtes distances dans les centres-villes.

Pour y parvenir, les utilisateurs téléchargent l’application, localisent l’un des e-scooter disponibles, et paient la modique somme de 1 euro pour déverrouiller l’accès, puis 0.15 euros par minute d’utilisation. La start-up propose son offre de mobilité comme un moyen de transport urbain indépendant. Tier affirme qu’elle se distingue de ses concurrents par la proximité qu’elle entretient avec les gouvernements locaux, et les mairies, afin de proposer une offre durable.

«L’objectif est de changer le statu quo actuel de villes polluées, de smog et de modes de transport inefficaces, peu pratiques et trop chers!»

Si les services de Tier seront d’abord lancés à Vienne, la levée de fonds servira principalement à une expansion au niveau Européen. Par la suite, la start-up prévoit d’étoffer ses équipes pour épauler ce développement commercial.

Paul Murphy, partenaire chez Northzone, a déclaré:

Paul-Murphy-web-1024x776

Paul Murphy – Nortzone

«Les villes européennes sont particulièrement bien placées pour bénéficier d’un accès à des transports à faible émission de carbone, accessibles et pratiques, grâce à leur forte densité de population et à leur volonté politique de réduire les émissions de carbone. Il faut une équipe solide pour naviguer dans un paysage complexe. Tier est le favori en Europe et nous avons été incroyablement impressionnés par les réalisations de l’équipe à ce jour. Nous pensons qu’ils peuvent devenir pionnier dans ce domaine. ”

Des rumeurs prétendent que Gadowski, l’un des dirigeants, seraient en train d’organiser une « méga-ronde » de levées de fonds, afin de créer une structure capable de combattre Lime et Bird, mais aussi de lancer un scooter électrique Paneuropéen.

L’un de ses proches a par ailleurs affirmé:

«Il est doué pour la collecte de fonds. 100 millions de dollars ne seraient pas difficiles à réunir pour Lukasz. Il a réuni plus d’un milliard de dollars en fonds propres pour Delivery Hero et a permis à beaucoup de gagner de l’argent »

On peut donc penser que dans les années à venir, Tier sera l’un des acteurs majeurs du secteur en Europe.

Yvan Dupuy