La société Spot lance un robot à usage interne pour dénoncer les faits de harcèlement en entreprise

spot-team

Dylan Marriott, Dr. Daniel Nicolae et Dr. Julia Shaw, co-fondateurs de Spot

Chères lectrices, chers lecteurs,

La start-up de l’intelligence artificielle conversationnelle Spot vient de lancer un concept détonnant. Elle propose en effet un robot à usage interne en entreprise, capable d’identifier et reporter les différents faits de harcèlement pouvant survenir dans un lieu de travail.

Un robot générant un rapport détaillé

Les entreprises ayant adoptées la version béta lancée en février ont pu expérimenté l’efficacité du robot, et les rapports détaillés qu’il peut générer.

Et son utilisation s’avère pratique. Les employés peuvent souscrire au service dans leur entreprise en saisissant leur numéro d’identifiant, ou leur adresse e-mail. Les inscriptions restent bien entendu anonymes, et les employés ont accès à un chatbot les guidant dans leurs démarches.

Avant que le produit soit réellement mis en œuvre, les entreprises doivent s’engager à effectuer un suivi du rapport généré dans les 10 jours ouvrables à suivre. Si un employé n’a plus entendu parler de son rapport après ce délai, il peut envoyer un e-mail à Spot avec son identifiant de rapport.

spot report

Créée en 2017, la start-up travaille déjà avec de nombreuses entreprises se situant à San Fransisco, Tokyo, ou Paris. Elle a été co-fondée en autre par Julia Shaw, psychologue clinicienne de profession.

Une telle technologie pourrait-t-elle débarquer en France ? Probablement, mais il faudra attendre que des experts en IA s’y penchent dessus, peut-être issu de formations telles que celles proposées par Telecom Evolution..

Yvan Dupuy

Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est diplômé en marketing international. Passionné de référencement, il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article