ambosse mobile app

Amboss, la start-up basée à Berlin, proposait initialement une application d’apprentissage pour les étudiants. Depuis, elle s’est ré-orientée en une plateforme de connaissances pour les professionnels de la santé. Elle vient d’annoncer un tour de table de série B, d’un montant de 30M€.

Plusieurs fonds participant à l’opération

Plusieurs fonds d’investissement participent à l’opération, dont les investisseurs historiques ( Cherry Ventures, Wellington Partners et Holtzbrinck Digital ). Citons en plus le fonds de croissance de Partech, et Traget Global qui agit en tant que co-investisseurs.

Historiquement, la plateforme de connaissance est née en 2014 pour les étudiants en médecine.Depuis, son offre a évolué pour offrir une base de connaissance destinée aux professionnels de la santé. A ce titre, Amboss prétend être «la plus complète et la plus avancée sur le plan technologique ».

La plateforme , disponible pour tous les formats, a été développée par un groupe de 70 médecins, et 40 ingénieurs en logiciels, travaillant ensemble en petites équipes inter fonctionnelles.

«Les connaissances médicales ne parviennent pas à être mises en pratique de manière efficace. Cela a deux causes principales: la manière dont nous formons les médecins est dépassée et la manière dont les médecins accèdent aux connaissances est inefficace»

Benedikt Hochkirchen, co-PDG d’Ambross.

Proposer une technologie d’apprentissage intelligent

Grâce à sa technologie d’apprentissage intelligent, Amboss affirme aider les étudiants à obtenir de meilleurs résultats à leurs examens, mais aussi à acquérir une meilleure compréhension du contexte. Une manière donc de les préparer à la pratique en clinique.

Mr Hochkirchen explique que, En pratique clinique, les médecins adapteraient 50% de leurs décisions s’ils disposaient des connaissances les plus récentes et les plus précises. Dnas la vraie vie, les médecins manquent de temps pour faire des recherches, et trouver des connaissances plus pertinentes. Un domaine dans lequel excelle justement Amboss, caapble de fournir des informations pratiques et fiables.

Selon le PDG, l’application permettrait de réduire le temps moyen de recherche aux médecins, permettant de prendre une décision clinique de 30 minutes à 30 secondes.

«Les jeunes médecins doivent assumer beaucoup de responsabilités dès le début de leur carrière», ajoute Hochkirchen. «Les nouveaux arrivants sont régulièrement le premier contact avec un médecin lorsqu’un patient entre dans un hôpital. Souvent, les jeunes médecins ne se sentent pas correctement préparés aux défis de la vie réelle dans ces situations. Amboss est la source de choix pour maîtriser ces décisions, par exemple. avec des algorithmes d’urgence et des symptômes critiques à prendre en compte».

Une utilité également pour les médecins plus expérimentés

Selon la start-up, qui a fait de la e-santé son fer de lance, les médecins plus expérimentés peuvent également trouver un intérêt dans l’application. Les directives et les orientations sur le choix des traitements changent constamment. «Il est presque impossible pour le médecin de se tenir au courant de toutes les indications possibles» affirme le PDG de l’entreprise.

C’est là que l’application peut être d’un grand soutien pour les médecins concernant le choix dans leurs décisions. Amboss pourrait-t-elle devenir un Google pour la médecine ? Elle n’en a certainement pas la prétention, pensant avant tout à faciliter le quotidien du personnel médical.

Grâce à ces nouveaux fonds, l’entreprise compte accélérer le déploiement mondial de son produit en concentrant dans un premier temps ses efforts sur le marché Américain.

Yvan Dupuy

Source