Homme portable
Crédits: Pixabay

Suite à un appel de la commission Européenne, Facebook et Disney décident de réduire à la qualité de leur streaming vidéo en Europe. Un coup dur pour Disney qui avait prévu le lancement de Disney+ dès demain. La semaine dernière, Netflix, Youtube et Amazon ont annoncé qu’ils passeraient au streaming SD par défaut.

l’Union Européenne préoccupée par la charge de l’infrastructure

L’exécutif de l’Union Européenne se dit être préoccupée par la charge de l’infrastructure de l’internet, alors que des milliers de citoyens travaillent à domicile ou tentent de se divertir pendant le confinement lié au CoVid-19. Les opérateurs de télécommunication ont en effet signalé une augmentation importante du trafic, les États membres de l’UE ayant demandé ou ordonné aux citoyens de rester chez eux pendant l’état d’urgence sanitaire.

A elles seules, les plateformes de streaming représentent une part importante du trafic internet mondial. La vidéo en ligne représentait plus de 60% du volume total de trafic en aval selon un rapport Sandvine 2019 – tandis que dans un autre rapport le mois dernier, YouTube déclarait à lui seul un quart du trafic mobile.

« Pour aider à réduire toute congestion potentielle du réseau, nous allons temporairement réduire les débits binaires pour les vidéos sur Facebook et Instagram en Europe » (un porte-parole de Facebook)

Il semble que cette décision sera maintenue tant que la situation l’exigera, et qu’il aura des préoccupations autour de l’infrastructure.

25% de bande passante en moins pour Disney

Disney, qui va lancer son service de streaming Disney+ dès demain, annonce d’ores et déjà une limitation de la bande passante de l’ordre de 25% pour les marchés Européens. Kevin Mayer, président de la division Disney Direct-Consumer a déclaré sur ce sujet: « Nous surveillerons la congestion d’Internet et travaillerons en étroite collaboration avec les fournisseurs de services Internet pour réduire davantage les débits si nécessaire afin de s’assurer qu’ils ne soient pas submergés par la demande des consommateurs ».

La semaine dernière, la société a annoncé qu’elle reporterait le lancement de Disney+ en Inde.

Yvan Dupuy

Source