Mécénat: Le FSI va poursuivre son soutient aux industries, et aux entreprises IT

fsiChères lectrices, chers lecteurs,

Crée en 2008, le fond stratégique d’investissement (FSI) a aidé différentes industries, et start-up de l’internet, en injectant près de 6 milliards d’euros (5,9 plus précisément). En cette période de crise, il confirme sa volonté de continuer à soutenir financièrement ces grands acteurs de la vie économique française.

Mini-Chronique sur le FSI

Avec 22 milliards d’actifs à son compteur, autant dire que le FSI « en a sous la pédale » pour venir en aide aux différents poids lourds de l’industrie Française. Il faut savoir que cet organisme a été crée par le président de la république, et est organisé en tant que Société Anonyme. A titre indicatif, les participations au capital sont les suivantes: Caisse des dépôts (51%) et État (49%). Il convient donc de penser qu’une partie de nos contributions est directement redistribuée dans ce fond.

A sa tête, on retrouve ce qu’on appelle une « gouvernance » découpé en: un conseil d’administration, un comité d’investissements, ainsi qu’une équipe dirigeante (plus opérationnelle). Autre particularité du fonds, il a signé un partenariat avec Mubadala, un fonds souverain d’Abu Dhabi.

J’ai relevé la vision de Gilles Michel sur ce partenariat particulièrement intéressant: « Cet accord reflète la volonté du FSI d’augmenter sa capacité d’intervention en unissant ses forces avec des acteurs de référence en matière d’investissement de long terme à dimension stratégique. Nous sommes heureux de pouvoir nous associer à un investisseur dont la vision nous est proche, au bénéfice d’entreprises françaises porteuses de projets d’avenir. Le FSI renforce son potentiel d’investissement conformément à sa mission, au service de l’amélioration de la compétitivité de la France ; nous sommes impatients de travailler avec les équipes de Mubadala pour réaliser les premiers investissements conjoints. ».

 Les acteurs soutenus par le FSI

Parmi les acteurs soutenus par le FSI, on retrouve des grands de l’IT: Dailymotion, Avanquest Software, Cegedim, ou bien encore Gemalto. Tout récemment, Le FSI a soutenu Tinubu Square, a hauteur de 11,3 millions d’euros. Tinubu est une plateforme de cloud computing, spécialisée dans le crédit,et l’assurance.

Coté nano-technologies, on peut noter aussi Cellectis, qui a reçu près de 25 millions d’euros, pour finaliser le rachat de Cellartis (analyse de cellules souches).

Il faut savoir qu’une enveloppe de près de 250 millions d’euros sera spécifiquement dédiée aux start-up, à fort potentiel.  Très intéressant également, un FSI région sera crée dans chaque grande région, en collaboration avec le célèbre OSEO. (qui organisera le 28/11 une conférence régionale de l’innovation).

Donc le FSI soutient aussi bien les start-up à tendance « IT », que des entreprises industrielles plus classiques.

Un fond donc très utile, destiné à aider les jeunes pousses à pouvoir grandir…

Amicalement,

Yvan Dupuy

 

Mécénat: Le FSI va poursuivre son soutient aux industries, et aux entreprises IT
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
1 Partages
Tweetez
Partagez
+1
Partagez1
Stumble