E-Commerce: Le cabinet PWC publie sa deuxième étude mondiale sur le comportement des cyberacheteurs

Pwc-logo-2010Chères lectrices, chers lecteurs,

Comme à son habitude, le cabinet PWC vient de publier une étude très intéressante sur le comportement des cyberacheteurs, au niveau mondial. D’envergure, elle a été menée auprès de 11 000 cyberacheteurs, dans plus 11 pays. Zoom sur celle-ci.

Des différences marquées entre les différents pays

Si l’achat en ligne est déjà mature en Europe et dans les pays développés, il est en plein développement dans les pays dit « émergents ». A ce titre, Sabine Durand Hayes déclare:  » « Une avance qui se caractérise par un usage répandu des nouvelles technologies et des comportements d’achats différents »

L’étude met également en avant une forte différence dans les manières d’acheter en ligne, en fonction des pays. En chine, par exemple le couponing et les avis sont des avis primordiaux pour acheter en ligne, alors que ces facteurs n’arrivent qu’en 5 ou 6ème position dans d’autres pays. Autre exemple de spécificité, 40% des brésiliens se rendent sur internet suite à un sms, contre « seulement 22% » dans le reste du monde.

Des supports d’utilisation différents

L’étude dévoile également une forte différence dans l’utilisation des supports technologiques. Alors que dans les pays émergents, 40% des cyberacheteurs procèdent par tablettes numériques, Les pays « matures » comme la France, l’Allemagne ou les Pays Bas n’ont un taux que de seulement 10%.

Olivier Vialle, Pdg chez PWC livre sa vision sur le sujet:

« En matière de stratégie multicanale, ces constats sont intéressants pour les enseignes. Ils soulignent qu’il est improductif de dupliquer une stratégie d’un pays mature à un pays émergent ». « Bien que certaines attentes et pratiques soient partagées par l’ensemble des consommateurs de cette planète, il est primordial pour les entreprises de développer des stratégies spécifiques pour chacun des marchés ciblés».

Les facteurs d’achat à l’international

A ce niveau, rien de bien surprenant, dans le sens où le niveau de prix reste l’un des principaux facteurs d’achat. Sur la totalité du panel, vient ensuite le souhait d’avoir un délai de livraison rapide(54% des réponses).

Pour les marketeurs, l’utilisation des réseaux sociaux semble peiner à donner de bons résultats. Si 75% des personnes interrogées utilisent un réseau social, seulement 24% d’entre elles achètent par ce canal de distribution. Enfin, 16% d’entre eux souhaitent participer à des jeux concours organisés par les marques.

L’étude révèle que, dans chaque pays, ce sont principalement les acteurs nationaux qui tiennent le haut du pavé. On retrouve donc en France des acteurs comme Yves Rocher, la Fnac, ou Auchan.

Seules des blue chip comme Ebay ou Amazon ont réussi à se hisser dans le top 5 de chaque pays, au niveau international.

Vous l’aurez compris, les stratégies de ventes doivent s’adapter aux comportements des cyberacheteurs de chaque pays.

Amicalement,

Yvan Dupuy

E-Commerce: Le cabinet PWC publie sa deuxième étude mondiale sur le comportement des cyberacheteurs
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
3 Partages
Tweetez
Partagez
+13
Partagez
Stumble