Goalmap, la start-up qui veut mesurer le bien-être des salariés en entreprise

goalmap

Chères lectrices, chers lecteurs,

Conscientes que le bien-être de leurs salariés est un facteur de productivité, de plus en plus d’entreprises commencent à vouloir auditer le bien-être de leurs salariés, pour pouvoir apporter des solutions en cas de mauvais score. Afin de répondre à cette problématique, Goalmap a décidé d’apporter une solution qui a déjà séduit des sociétés comme LafargeHolcim, Carte Noire, GAN Eurocourtage ou Reed Expositions.

Un concept issu d’une réorientation stratégique

Initialement, Arthur et Damien Catani voulaient se soucier des particuliers soucieux de se discipliner pour s’entretenir physiquement. 18 mois après son lancement, les deux entrepreneurs sont convaincus que le segment des niches d’entreprise a le plus gros potentiel. Dès lors, ils décident d’une réorientation stratégique.

Au sujet de son concept, Arthur Catani déclare:

« Les responsables de ressources humaines et managers d’entreprises de plus de 100 salariés sont devenus notre cible privilégiée à travers une approche ‘phygitale’ en deux temps : d’abord un questionnaire auprès de leurs salariés pour évaluer l’état de santé global de l’effectif, par une agrégation anonymisée des données, puis un plan d’actions adéquat, avec des éléments de suivi pour juger l’amélioration. Nous accompagnons le client jusque dans la mobilisation de prestataires spécialisés sur les activités les plus pertinentes à organiser (diététique, sommeil, sophrologie, développement personnel, gestion du stress…). A l’avenir, nous espérons aussi impliquer les professionnels de la santé au travail« 

000672544_illustration_large

 

Une levée de fonds de 750 000 euros

Pour son développement, Goalmap lève 750 000 euros avec le Crédit Agricole Alpes Provence, des business angels, ainsi que l’accélérateur Marseillais PFactory, qui avait soutenu ses premiers pas. Aujourd’hui, la société revendique près de 200 000 utilisateurs, qui sont majoritairement des particuliers.

Arthur Catani rajoute: « Une entreprise est un lieu naturel de prévention. Les employés eux-mêmes réclament qu’elle veille à leur bien-être et lutte contre les sources de stress au travail« .

Dans les trois ans à venir, elle compte convaincre 75 entreprises et engranger 150 000 utilisateurs salariés. Elle compte recruter pour tripler l’effectif à cet horizon:

« Nous recherchons deux développeurs pour peaufiner les fonctionnalités de notre application« 

Goalmap compte également étendre son expansion sous forme de programme de coaching bien-être. Pour les entreprises de 5000 salariés, elle annonce un coût moyen de 1 euro par mois et par salarié.

Yvan Dupuy

Goalmap, la start-up qui veut mesurer le bien-être des salariés en entreprise
5 (100%) 1 vote

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article