Une station de métro Chinoise teste le paiement par reconnaissance faciale

station de métro chinoise
La station de métro Futian dans la ville de Shenzen

Chères lectrices, chers lecteurs,

La Chine a été à l’origine du m-payment et du m-commerce. La banque centrale Chinoise a d’ailleurs rappelé aux commerçants chinois de ne pas faire de discrimination par rapport aux clients qui paient en cash. Aujourd’hui, elle met en place une nouvelle technologie au sein de ses stations de métro. Il sera en effet bientôt possible, pour les Chinois, de payer leurs tickets par reconnaissance faciale.

Des tests effectués avec le technologie 5G

C’est dans la ville de Shenzhen que les tests ont lieu. C’est grâce à la technologie ultra-rapide 5G que les tests en matière de paiement par reconnaissance faciale peuvent être effectués.

A la gare de Futian, au lieu de scanner un code-barre ou de présenter un billet, les vendeurs de billets peuvent utiliser leurs tablettes équipées des dernières technologie permettant de numériser un visage, associé à un compte, et ainsi d’émettre un billet au tarif correspondant. De quoi notamment éviter le phénomène d usurpation d identité.

Encore en en phase de test à l’heure actuelle, le service de billetterie à reconnaissance faciale pourrait contribuer à l’amélioration des5 millions de trajets quotidiens sur le réseau de la ville. Cependant, la direction du métro de la ville de Shenzhen n’a pas confirmé qu’elle déploierai cette technologie de manière affirmative. Une décision qui, pourtant, marquerait le passage d’une autre étape dans le quotidien des Chinois dans l’utilisation des technologies basées sur l’intelligence artificielle.

Un membre du personnel de la gare a déclaré à ce sujet:

« Pour pouvoir utiliser la billetterie faciale à l’avenir, les passagers devront également pré-enregistrer leurs informations faciales et associer leurs méthodes de paiement à leurs comptes, tout comme ils effectuent des paiements au restaurant KFC « 

KFC utilisé déjà la reconnaissance faciale

KFC Chine
Une cliente de KFC testant le paiement par reconnaissance faciale

Comme l’évoque l’image ci-dessus, les consommateurs Chinois, et plus particulièrement les clients de KFC, peuvent déjà payer leur commandes de plats à base de poulet dans les chaînes KFC, grâce à la technologie « smile to pay », introduite dans un magasin à hangzhou en chine, en janvier 2017.

Les villes Chinoises sont parmi les plus intelligentes au monde, avec 583 millions de personnes utilisant le paiement mobile. Des villes Chinoises comme Beijing et Shangai utilisent l intelligence artificielle et la reconnaissance faciale pour réguler le trafic, et identifier les conducteurs qui ne respectent pas le code de la route.

Reste à savoir si une telle technologie pourra s’implanter en Europe, par rapport au droit à l’image et à la confidentialité des données.

Yvan Dupuy

Source

Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article