Asse
©Flickr

Pour les passionnés de Football, l’équipe des verts est de l’Asse est emblématique de la ligue 1, mais aussi de la ville de Saint-Étienne. Derrière ce surnom coloré, se trouve une entreprise stéphanoise Manufrance. C’est dans les années 1970 que cette célèbre manufacture a fournit le célèbre maillot de couleur, qui est depuis, devenu une référence en terme d’image, d’identification, et de vecteur de communication.

Un partenariat conclut en 1973

Fondé en 1920, le club Stéphanois choisit cette couleur immédiatement. A ces débuts, ce dernier se nommait “l’amicale des employés de Casino”, pour adopter définitivement par la suite le nom d’ASSE. C’est en 1973 que l’entreprise Stéphanoise Manufrance devient sponsor du Club mythique. Quelques années plus tard, en 1975 et 1976, le club se qualifir pour la couple de la ligue des champions Européens, contre le Bayern de Munich.

Le maillot est alors proposé par Manufrance, qui est, depuis, devenu et resté célèbre. De célèbres joueurs comme Jean-Michel Larqué ou Dominique Rocheteau l’ont porté, devenant ainsi des portes-drapeaux de la marque.

Une évolution dans le monde du e-commerce pour l’enseigne

Manufrance, grosse industrie manufacturière Stéphanoise, a su, depuis traversé avec succès le monde de la transition digitale. Elle propose d’ailleurs d’acheter le maillot ASSE de saint-etienne sur sa boutique en ligne. l’enseigne Manufrance fait parti des sucess-stories stéphanoises. Elle s’est depuis diversifié dans dans d’autres secteurs d’activités, qui font, aujourd’hui encore, sa réputation: Le loisir et la randonnée, le bricolage, ou bien encore la chasse.

L’ensemble de ses produits défendent le label “made in France”, et sont reconnus par des experts dans leurs domaines pour leur authenticité, qualité et fiabilité. Ils continuent à promouvoir le savoir-faire de la ville verte, et contribue à de nombreux emplois en France, grâce à la collaboration avec de nombreux autres manufacturiers et sous-traitant Francais.

Manufrance, une marque qui existe depuis 1885, et qui rete un pillier des verts et de la ville de Saint-Étienne.

Yvan Dupuy