Hyundai Kona
Le Hyundai Kona Electrique en bas du mont Everest

C’est en bas du Mont Everest que la marque Hyundai a souhaité mettre à l’épreuve son nouveau Kona Electrique. Le Kona sera ainsi la première à parcourir les 435 miles et 17000 pieds d’altitude. Mais, le succès ne semble pas être au rendez-vous en Inde.

Un véhicule destiné aux millénials en Inde

Lancé l’été dernier, ce véhicule électrique est à la base destiné à la génération des millénials en Inde. Dans sa promotion, il est indiqué que ce dernier offre une autonomie de 280 miles (450 km). Selon les experts, la batterie du véhicule est de « seulement » 39,2 kwh, proposant donc une autonomie moindre que le pack vendu aux États-Unis de 64 Kwh.

Pour réaliser cette montée de l’Everest, la marque n’a donné que très peu d’informations.On sait juste que c’est L’alpiniste Ajeet Bajaj qui se chargera de conduire la voiture jusqu’au sommet.

Mais depuis son lancement l’été dernier, seulement 130 unités ont été vendues en Inde, et le chiffre n’ai pas plus élevé aux États-Unis, avec environ 100 unités vendues.

Des investissements conséquents pour la marque dans l’électrique

Il y a environ un an, la marque Hyundai avait investit près de 250 millions de dollars dans la production et la vente de véhicules électriques en Inde, planifiés sur une durée de trois ans.

La marque s’est également engagé à soutenir le projet de développement des infrastructures pour les véhicules électriques à travers le pays. Des chargeurs de niveau 2 ont été installés chez 15 concessionnaires Hyundai dans 11 villes indiennes.

Pour revenir sur l’évènement, ce dernier a été nommé « Emission Impossible ». La marque a fait une déclaration officielle concernant ce dernier:

«  Hyundai KONA Electric a entamé la révolution des véhicules électriques en Inde en introduisant un SUV longue distance entièrement électrique. Hyundai reste toujours à la pointe de la technologie, et cet exploit transcrit une performance inégalée et imperturbable dans des conditions climatiques extrêmes, en atteignant le sommet de la terre. Hyundai a fait un bond en avant avec ce produit révolutionnaire et a créé un changement de perception perpétuel sur le concept des véhicules électriques en Inde. »

La Kona rencontre principalement un problème de positionnement en terme de prix. En effet, le salaire moyen annuel en Inde est de 2000$, et la Koa est proposée au prix de 35000$. Les véhicules à combustion interne les plus vendus au pays se vendent environ 4 000 $, et la majorité des voitures se vendant moins de 8 000 $…

Erreur stratégique ou mauvais ciblage, reste à savoir comment la marque va réagir dans les temps à venir.

Yvan Dupuy

Source