John Deere drone

Deere & Compagne a annoncé aujourd’hui sa sélection de start-ups technologiques qui feront partie de son évènement « start-up collaborator ». Ce programme a été lancé l’an dernier, pour améliorer et approfondir les relations de collaboration avec les startups dont la technologie pourrait apporter une valeur ajoutée aux clients de John Deere.

Repérer les start-ups souhaitant travailler spécifiquement avec John Deere

John Stone, le Vice-Président du groupe, a souhaité s’exprimé concernant cet évènement: « Notre objectif pour le Startup Collaborator est spécifiquement sur les startups qui souhaitent travailler avec John Deere dans des environnements clients réels afin de déterminer l’état de préparation technologique de leurs innovations ».

Ce meeting se veut donc souple et flexible, pour permettre à Deere et aux start-ups de pouvoir tester des technologies innovantes avec des clients et des concessionnaires, sans relation commerciale ni contractuelle formelle.

«L’innovation est au cœur de John Deere depuis plus de 180 ans. Le Startup Collaborator accueille des entreprises innovantes dans un programme qui pourrait nous aider à améliorer les résultats pour nos clients. La première année du programme John Deere Startup Collaborator nous a montré que les start-ups impliquaient la formidable valeur mutuelle de travailler en étroite collaboration»

Julian Sanchez, directeur de la stratégie et du développement commercial

Une liste de quatre start-ups sélectionnée

John Deere a communiqué une liste de 4 start-ups sélectionnée pour son programme:

Datafarm: Cette entreprise brésilienne développe des outils numériques pour recommander des pratiques agricoles respectueuses du climat afin d’optimiser le retour sur investissement d’un agriculteur.

FaunaPhotonics: Une start-up du Danemark qui développe une technologie de détection des ravageurs en temps réel pour assurer une gestion durable des cultures et améliorer les outils de lutte contre les ravageurs.

Fieldin : Une start-up Israélienne qui travaille sur des outils de gestion des données pour cultures spéciales.

EarthSense: Basée dans l’Illinois, cette start-up crée de nouvelles méthodes pour détecter et améliorer la collecte de donnée sur le terrain.

Si elles sont retenues de manière définitive, elles seront affiliées à la société, et pourront bénéficer d’un mentorat.

Yvan Dupuy

Source