Aux Etats-Unis les drones laveurs de vitres pourraient remplacer les humains

aerones-drone-3

Chères lectrices, chers lecteurs,

Les entreprises s’intéressent de plus en plus à la technologie des drones pour leur secteur d’activité. Aux États-Unis, il est un secteur où ceux-ci s’avèrent particulièrement intéressant au vu du danger de l’activité: celui du lavage de vitre des haut-buildings. La société Aerones s’est emparée du sujet…

Une construction de drones spécifique

Les drones laveurs de vitres construient par la société Lettone Aerones  vont-ils donc remplacer les immenses nacelles que vous avez déjà tous vu qui pendent le long des buildings ? Rien de sûr, mais en tout cas, leur développement spécifique semble s’avérer particulièrement efficace.

La société s’était déjà illustrée en 2017 en utilisant l’un de ses copters télécommandés comme véhicule de secours. Concernant ce drone, elle affirme que celui-ci peut fonctionner 20 fois plus vite que les méthodes manuelles traditionnelles.

La machine à rotors de 3 mètres de large est équipée de tuyaux et d’éponges, ainsi que de caméras embarquées permettant au pilote au sol de contrôler le processus de lavage. L’alimentation se fait par un câble passant entre le drone et une batterie au sol, et l’eau est alimentée par un tuyau provenant d’un réservoir qui se trouve également sur la terre ferme. La conception actuelle signifie que le drone peut atteindre une hauteur de 350 mètres, bien que cela puisse augmenter avec le développement ultérieur. Aerones a également créé son propre système de stabilisation afin de garantir que le drone puisse faire face à des conditions de vent violent et par conséquent prendre la direction du ciel lorsque cela est nécessaire.

Des mesures de sécurité préventives

En cas de dysfonctionnement, la machine de 55kg ne tombera sur la tête de personnes, pour la simple et bonne raison que ce dernier est retenu par un câble de sécurité, fixé au sommet du bâtiment.

Concernant l’efficacité de nettoyage du drone, on sait qu’il est capable d’effectuer des lavages simples d’une manière efficace, mais sur le sujet des tâches tenaces, rie n’a pour l’heure été démontré.

En terme d’applications annexes, la société réfléchit déjà à ce que ses drones puissent éteindre des feux en venant en support aux pompiers. Une variante de son drone lave-vitres est en développement depuis un certain temps et va dans le même sens, tirant à la fois de l’eau et de l’énergie du sol.

Cette année, la société a également développé une troisième version, capable d’aller nettoyer des éoliennes géantes.

Yvan Dupuy

Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est diplômé en marketing international. Passionné de référencement, il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article