[Vidéo]: Le premier camion autonome de Volvo sera utilisé dans l’exploitation des mines

Volvo-Trucks_Autonomous-Volvo-FH-01

Chères lectrices, chers lecteurs,

Volvo vient d’annoncer une première commerciale concernant les camions autonomes. Le contructeur a en effet signé un accord avec la mine Norvégienne Brønnøy Kalk, ce afin de transporter du calcaire sur 5 kilomètres de routes et tunnels allant de la mine à un port voisin, à l’aide de camions autonomes.

L’aboutissement de plusieurs années de tests

Si l’annonce peut faire l’effet d’une bombe travaillant sur le transport autonome, Volvo s’est donné les moyens de parvenir à un tel résultat. Ces dernières années, elle a en effet embauché un certain nombre de pilotes pour préparer ses camions à des projets commerciaux.

Au Brésil par exemple, la firme a testé des camions autonomes pour aider les producteurs de canne à sucre à améliorer le rendement de leurs cultures. Il a également testé un camion de ramassage des ordures autonome.Plus tôt en 2016, Volvo testait des camions dans une mine souterraine en Suède, dans le cadre d’une initiative visant à démontrer la technologie comme moyen d’améliorer à la fois l’efficacité et la sécurité dans des conditions dangereuses.

Une avancée satisfaisante pour Volvo

Sasko Cuklev, directeur des solutions autonomes de Volvo Trucks se montre satisfait quant à la mise en place de cette solution, surtout dans un environnement difficile:

«En travaillant dans un espace restreint sur un itinéraire prédéterminé, nous pouvons découvrir comment tirer le meilleur parti de la solution et l’adapter aux besoins spécifiques de nos clients. Il s’agit de collaborer pour développer de nouvelles solutions, offrant plus de flexibilité et d’efficacité, ainsi qu’une productivité accrue. ”

Précisons, en outre, que Volvo ne vend pas de camions à la mine, mais que cette dernière achète une prestation de service, facturée à la tonne de calcaire livrée. Une manière pour Volvo de séduire plus facilement les entreprises, leur investissement de base étant moins important à la base.

«Il s’agit d’une étape importante pour nous», a déclaré Raymond Langfjord, directeur général de la mine de Brønnøy Kalk. «La concurrence dans l’industrie est rude. Nous cherchons continuellement à accroître notre efficacité et notre productivité à long terme, et nous avons une vision claire pour tirer parti des nouvelles opportunités en matière de solutions technologiques et numériques. Le fait de devenir autonome augmentera considérablement notre compétitivité sur un marché mondial difficile. « 

Le potentiel est donc important pour Volvo et les camions autonomes, même si elles n’en est qu’aux prémices de sa commercialisation.

Yvan Dupuy

[Vidéo]: Le premier camion autonome de Volvo sera utilisé dans l’exploitation des mines
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article