Réseaux Sociaux: L’alerte enlèvement sera mise en place mardi prochain sur Facebook

facebook alerte enlèvementChères lectrices, chers lecteurs,

Suite à l’annonce de la mise en place du dispositif Alerte Enlèvement sur Facebook, on apprend aujourd’hui qu’elle sera déployée à partir de mardi prochain. Zoom sur une démarche appelée à s’étendre à d’autres pays.

La transposition d’un dispositif existant au Canada

Si la démarche est inédite en France, elle n’en est pas pour autant l’instigatrice. En effet, le dispositif Alerte Enlèvement (Alert Amber) était déjà en place au Canada depuis janvier 2011. Alors qu’en France, nous en sommes à la mise en place pure et simple, le Canada prend déjà une longueur d’avance, avec la possibilité pour les parents de remplir un carnet d’identification de l’enfant, afin de donner le maximum d’indices aux informateurs potentiels.

Concrètement, en France, le déploiement du dispositif a officiellement a été officialisé par Michel Mercier, le garde des sceaux.  L’aspect contractuel pur n’est pour l’instant pas dévoilé, et on ne sait pas s’il y aura un aspect financier ou non derrière ce partenariat.

Un vivier potentiel de 25 millions d’informateurs

25 millions: ce n’est ni plus ni  moins que le nombre de français possédant un compte Facebook, et donc susceptible de pouvoir apporter des renseignements en cas de déclenchement de l’alerte. Seul bémol, l’alerte ne sera pas publiée automatiquement sur le mur de chaque utilisateur, car ils devront pour cela s’inscrire simplement sur la page Alerte Enlèvement (qui doit d’ailleurs être en phase de tests actuellement).

L’alerte enlèvement Facebook viendra donc en complément à celle déployée sur les médias plus classiques, qui touche une partir plus large de la population: ondes radio, télévision par exemple. Pour rappel, la procédure semble efficace, puisque les 13 enfants pour lesquels l’alerte a été déployée depuis le début de l’année ont tous été retrouvés, fort heureusement.

Une future extension de l’alerte à l’Europe

Après la France, une convention européenne devrait être signée pour une mise en place de l’alerte enlèvement facebook au niveau Européen.Dans un premier temps, la Convention commune serait entre la France, La Belgique, et le Royaume-Uni. Une alerte émanant de l’un des ces cinq pays pourrait alors être diffusée de manière simultanée à tous les résidents, afin de maximiser les chances, en cas de fuite à l’étranger.Précisons que ce déploiement de l’alerte à l’international ne serait déclenché qu’en cas de forte suspicion de franchissement de la frontière par le ravisseur.

Notons que cette initiative d’extension à l’Europe a fortement été appuyée par Nicole Guedj, ancien secrétaire d’état aux droits des victimes, et présidente de l’association Casque rouge.

L’idée de cette mise en place est donc vraiment excellente, mais, pour qu’elle soit réellement efficace, il faudra inciter les membres de Facebook à souscrire à la page, et faire la chasse aux fausses pages alertes enlèvement existant sur le réseau.

Bien à vous,

Yvan Dupuy

 

Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
0 Partages
Tweetez
Partagez
+1
Partagez
Stumble