E-Pub: L’étude Iab Europe dévoile que la France fait parti des plus faibles investisseurs

iabeuropeChères lectrices, chers lecteurs,

L’association Iab Europe (qui possède une branche en France) a pour but de favoriser le marché de la communication sur internet, de le structurer, mais aussi de favoriser son usage. Sa dernière étude sur les positions des pays Européens et le marché de l’e-pub dévoile que la France ne fait pas parti des meilleurs élèves en la matière.

 

Une étude menée dans plus de 26 pays

Iab Europe a mené son étude via un panel de 26 pays en ce qui concerne leur utilisation de la publicité sur internet. Ce marché colossal est estimé à environ 20 milliards d’euros. Depuis environ trois ans, sa croissance reste sur de bonnes bases: 14,4% en 2011, 15,3% en 2010 sont les dernières données. Parmi les produits phares pour les annonceurs, le « search and display » reste le préféré et le plus largement utilisé, avec près de 18% de croissance sur cette année.

Les pays de l’Est sont de gros consommateurs

epub europe

établi en collaboration avec Adex benchmark et iab Europe, ce graphique de la répartition en terme de consommation montre clairement que la France est largement à la traîne en matière d’investissement en E-pub. Ce sont les pays de l’Est (Russie, Serbie, Croatie…) qui tiennent le haut du pavé.

Pourtant, de plus en plus de nouvelles start-up internet font facilement appel à des spécialistes en la matière, type agence webmarketing ou de référencement pour travailler sur leur visibilité. L’affiliation commence elle aussi à être une notion bien cernée par celles-ci, car elles comprennent l’intérêt de « démultiplier » leur force de prospection, en proposant à l’affilié une rémunération attractive.

Comme le démontre le blog high-media, c’est le format vidéo qui connaît la plus belle croissance, avec près de 23% de 2011 à 2012. Il serait intéressant de se demander où en sont les rendements des bases de données prospects (e-mailing), et comment elles convertissent face aux montées de prospection non désirées.

Bon, le webmarketing Français a encore du pain sur la planche…

Amicalement,

Yvan Dupuy

Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
0 Partages
Tweetez
Partagez
+1
Partagez
Stumble