Mécénat: Google injecte 280 millions de dollars dans Solarcity, spécialiste en panneaux solaires

google solaireChères lectrices, chers lecteurs,

La firme de Moutain view semble toujours soucieuse de l’image qu’elle donne…ainsi a-t elle décidé dernièrement d’apporter son soutien à la société Solarcity, spécialisée dans les panneaux solaires.

Le plus gros investissement de Google dans l’énergie

C’est à hauteur de 280 millions d’euros que Google va soutenir l’activité de Solarcity. Cet investissement mécène est le plus gros réalisé jusqu’à présent par Google. Notons qu’il est destiné à principalement soutenir l’activité de la firme aux particuliers et aux entreprises américaines.

En dehors de l’objectif écologique visant à développer l’utilisation des panneaux solaires sur le territoire américain, les salariés de Google pourront eux-mêmes bénéficier de réductions sur ces panneaux photovoltaïques. Cependant, cette offre ne s’étend pas à tout les salariés de Google dans le monde.

Une antériorité de Google dans le mécénat écologique

Ce genre de mécénat « écolo » n’est en réalité pas le premier du genre pour Google. En  2010, la firme de Mountain View avait déjà pris part dans des projets liés aux éoliennes.En effet, en alliance avec Atlantic Grid et Good Energies, elle a accompagné un projet de déploiement d’éoliennes sur plus de 570 km.  (article complet ici).

Antérieurement, Google avait également soutenu un projet de mise en place de turbines en Dakota du Nord, pour un montant de près de 40 millions de dollars.

Une branche Google Energy ?

début 2010, le New York Times avait annoncé que Google souhait devenir un fournisseur d’énergie. Ces mécénats pourraient ils alors être considérés, sous des formes bienveillantes, à une préparation du terrrain pour Google ?

Autrement dit, Google serait-il en train d’organiser ses propres fournisseurs d’énergie, qu’il redistribuerait par la suite ? c’est mon opinion personnelle sur le sujet, bien que Google n’étale que très peu d’informations sur cette branche, à l’heure actuelle.

Toujours sous ses aspect écolos, Google avait lancé en 2009 un service nommé « Google powermeter », qui devait permettre aux habitants de mesurer leur consommation d’énergie. Là encore, cette bienveillance écologique communautaire n’était en réalité qu’un formidable outil de « sondage du marché potentiel ».

Google est-il réellement compétent sur le marché de l’énergie ? ne s’écarte-t-il pas trop de ses compétences technologiques premières ? a force de penser business sur tous les domaines d’activités, cela m’amène à penser que Google finira en véritable conglomérat.

Et vous qu’en pensez-vous ?

Bien à vous,

Yvan Dupuy

 

Mécénat: Google injecte 280 millions de dollars dans Solarcity, spécialiste en panneaux solaires
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
1 Partages
Tweetez
Partagez
+1
Partagez
Stumble1