Google devra cesser de favoriser son comparateur de prix

googleChères lectrices, chers lecteurs,

En plein dans les enquêtes d’abus de position dominante, la commission européenne a demandé à Google de revoir l’agencement de ses résultats, ce afin de favoriser la concurrence.

Abus de position dominante

C’est sur le marché des smartphones et des android que Google est accusé de position dominante, mais également du fait de promouvoir ses propres services, directement dans le moteur de recherche.

En soi rien de réellement grave, sauf que Google détient près de 90% du marché de la recherche en ligne, elle est directement en abus de position dominante, ces derniers faits aggravant sa position. D’après le wall street journal, un document aurait été récupéré, incombant l’ordre à Google de cesser de mettre en avant son comparateur de prix systématiquement.

Margrethe Vestager, commissaire à la commission européenne, affirme vouloir étendre ses enquêtes à d’autres secteurs d’activité de Google, comme par exemple les services de voyage ou bien encore les services géolocalisés. Elle passera notamment en revue les plaintes émanant de 19 sociétés, avec notamment des noms comme Expedia, Odigeo, TripAdvisor et Yelp.

Parallèlement, Google subit la pression de la CNIL concernant l’application de la loi sur le droit à l’oubli numérique (sur l’ensemble des éditions de son moteur et pas seulement au sein des versions européennes.)

Yvan Dupuy

 

Google devra cesser de favoriser son comparateur de prix
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
0 Partages
Tweetez
Partagez
+1
Partagez
Stumble