Objets connectés: la start-up Toulousaine Ubleam lève 1,25 million d’euros

Ubleam

Chères lectrices, chers lecteurs,

Spécialisée dans les objets connectés, la start-up Toulousaine Ubleam annonce une deuxième levée de fonds d’un montant de 1,25 million d’euros. Son objectif est principalement de percer les marchés Européens.

Plusieurs fonds mettent la main au portefeuille

Après une première levée de fonds en 2012 de 550 000 euros, cette nouvelle opération est financée par plusieurs fonds, à savoir: fonds Alto Invest, Sigma Innovation et Aliad, le fonds d’investissement d’Air Liquide.

A vrai dire, la start-up se trouve sur une niche de marché ou se trouve Air Liquide, a savoir les bouteilles de gaz industriels, et gaz spécialisés. Grâce à un tag apposé sur chaque bouteille, l’opérateur peut avoir accès à un manomètre connecté.

ubleam

Grâce à ce système, l’utilisateur peut avoir accès à la pression de gaz présent dans la bouteille. Samuel Boury, président et co-fondateur d’Ubleam déclare:

« Plus de 20 millions de bouteilles Air Liquide dans le monde sont potentiellement concernées par cette innovation, que se soit dans la santé, l’industrie ou l’énergie« .

Ainsi, les premiers lots devraient être équipés en mai prochain. Fondée en 2011, ces tags interactifs peuvent être déployés sur d’autres gammes de produits, donnant à l’utilisateur l’accès à aux contenus personnalisés de la marque: notice d’un produit, liste des ingrédients, vidéo explicative, jeux concours, carte de fidélité…

Cette technologie de tag permet de scanner les objets à distance (jusqu’à 4 mètres pour un tag de 10 centimètres). Techniquement, il supporte la déformation, et peut s’adapter à toute forme de support (métallique, textile, plastiques…). Elle compte, parmi ses grands comptes, des noms comme Total, Michelin, Enedis ou Air France.

Concernant la levée de fonds, Monsieur Boury a déclaré:

« Notre ambition est maintenant d’accélérer l’industrialisation de notre solution pour adresser en masse la digitalisation des produits des entreprises, en proposant des applications allant de la relation client à la traçabilité interne, avec un déploiement à l’international. D’ici 2020, nous tablons sur 10 millions d’euros de chiffre d’affaires, avec un effectif de plus de 70 salariés ».

Une belle ambition, pour une start-up porteuse.

Yvan Dupuy

Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article

Poster Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 Partages
Tweetez2
Partagez
+1
Partagez1
Stumble1