La France devant le Royaume-Uni sur le nombre de levées réalisées au premier trimestre 2016

levees-de-fonds-aout

Chères lectrices, chers lecteurs

C’est la cabinet EY qui dévoile son étude concernant les levées de fonds à l’international. Parmi les principaux faits à souligner, il est à noter que la France est devant le Royaume-Uni concernant le nombre de levée de fonds réalisées en 2016.

Une augmentation de 33% des montants investis en un an

Sur un année, EY dévoile que les montants investis sont en hausse de 33%. Si ce score reste élevé, il est moins sensible en terme de hausse comparé à l’an passé (70% de hausse en 2015). Au total, 297 opérations ont été menées, pour un montant global de 1 milliard d’euros (soit un ticket moyen de 3,4 millions d’euros).

Au top des investissements, on retrouve les services internet qui ont concentré la majorité des investissements (424 millions d’euros levés pour 112 opérations). Parmi les plus importantes opérations, citons Deezer qui a réalisée une opération de 100 millions d’euros en janvier 2016, mais aussi de drivy, qui a bouclé un tour de table de 31 millions d’euros en avril dernier.

ey-classement-vc

Bien classé également, les logiciels et objets arrivent troisième, avec près de 164 millions levés cette année. Les “Fintech” ferment la marche quant à elle avec “seulement” 16 opérations pour 39 millions d’euros.

Le France bien classée en terme d’opérations

La France représente 27% des opérations menées en Europe. Autant dire qu’elle pèse lourd dans la balance. Elle se positionne devant le Royaume-Uni (25%) et l’Allemagne (22%). C’est l’Angleterre qui tient le pavé, avec 34% des levés de fonds réalisées.

Franck Sebag, du cabinet Ey, explique ce positionnement:

“le fait que 60% des financements se concentrent sur des tickets supérieurs à 20 millions d’euros, quand 65% des tours de table français concernent des tickets inférieurs à cette somme”.

repartition

L’Allemagne, quant à elle, ferme la marche, avec “seulement” 15% du total des montants levés, et une part des opérations moindres.

Un souffle positif donc pour l’économie Française, grâce aux nouvelles technologies.

Yvan Dupuy

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article

Poster Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

55 Shares
Tweet2
Share1
+11
Share
Stumble51