[Vidéo]: Mo-ka, la start-up qui voulait concurrencer Amazon Go

mo-ka

Chères lectrices, chers lecteurs,

Alors que le concept d’Amazon Go et sa technologie d’automatisation des caisses mise sur l’ouverture de six nouveaux magasins pour 2018, des concurrents potentiels tentent aussi de se positionner sur le marché des courses automatisées. Ainsi, la jeune start-up Mo-ka veut développer un service concurrent à Amazon Go. Une version « lite » qui se loge dans l’arceau d’un sac de courses…

Exploiter la lourdeur d’un système Amazon Go

Si Amazon Go présente l’avantage certain de pouvoir se passer de caisse, ce qui représente un avantage majeur tant pour les supermarchés que pour les clients, le dispositif, très lourd, n’est pas exploitable partout, notamment dans les structures plus petites.

Cette faille, la start-up Mo-Ka l’a bien comprises. D’ailleurs, tout son système est pensé autour du « lite ». Mo-ka est un cadre-poignée qui s’attache à un sac de courses adapté. Équipé de deux caméras grand angle qui filment l’intérieur du sac, d’un capteur de poids et d’un système de localisation, l’arceau détecte intelligemment les produits placés dans le sac. Ainsi, lorsque le client a terminé ses courses, il lui suffit d’ôter la poignée, puis de repartir dans passer par la caisse. Sa facture lui est ensuite envoyée directement sur son smartphone.

Une mise en place rapide

Mehdi Afraite-Seugnet, CEO et fondateur de Mo-ka nous présente les avantages fondamentaux de sa solution:

« La caméra, associée au capteur de poids précis à deux grammes près, suffit à savoir précisément quels produits sont placés dans le sac, la géolocalisation sert à affiner la détection. La localisation se fait par B.L.E. (Bluetooth Low Energy, ndlr), avec des petits boitiers qui peuvent fonctionner avec l’énergie lumineuse et qui sont très simples à installer »

La technologie est donc assistée par le Machine Learning et le computer vision.  Dans le cadre de la poignée est logé un éclairage led, afin de faciliter la reconnaissance des produits, et en limitant aussi les variations lumineuses.

Avec Amazon Go, il faut installer des capteurs absolument partout et les problèmes d’installation des caméras sont différents pour chaque magasin », ajoute-t-il. « Je me suis dit qu’il fallait éliminer ces choses-là, et proposer quelque chose de plus facilement distribuable »

Lancement des essais en février 2019

Le produit n’est pas livré seul, car des services viennent accompagner ce dernier. On trouve par exempleune gestion de l’inventaire en direct,que Mo-ka accompagne d’un CRM qui pourra permettre un suivi des clients cross canal. Les clients pourront aussi être localisés, de manière à voir quel est leur parcours d’achat et pouvoir repenser ainsi la disposition des rayons pour optimiser l’aspect marketing.

Mo-Ka n’en est encore qu’au stade de prototype, et l’équipe ne compte à l’heure actuelle que 5 personnes. Toutefois, les premières expérimentations devraient être lancées en février 2019. Un test dans une enseigne alimentaire est d’ailleurs prévu, même si l’anonymat de cette dernière est pour l’instant de vigueur.

Une fois les tests terminés, Mo-ka n’exclue pas une possible levée de fonds.

Yvan Dupuy

[Vidéo]: Mo-ka, la start-up qui voulait concurrencer Amazon Go
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article