Lilium taxi
© Lilium

Ce mardi 22 octobre 2019, la start-up Allemande Lilium a déclaré qu’elle commençait à préparer la commercialisation de son taxi-volant, pour une commercialisation en 2025. Une première usine est d’ores et déjà opérationnelle. Cette annonce officielle fait suite à des premiers test concluant, effectués en mai 2019.

Une seconde usine déjà en construction

Basée à Munich, il n’aura fallu que 5 mois à la start-up Allemande pour passer un cap important. Alors même que sa nouvelle usine de 3000 mètres carrés vient de sortir de terre, une nouvelle serait déjà en préparation.

Plus grande encore, cette dernière devrait lui donner le moyen de ses ambitions. Et, pour prouver l’efficacité de son engin (dont le modèle de série ne différera que très peu par rapport au modèle de série), la jeune pousse a dévoilé des photos et une vidéo, qui devrait donner du fil à retordre aux sociétés qui s’intéressent au domaine des taxis-volant.

On peut voir ci-dessus que l’entreprise laisse entrevoir un démarrage, et un décollage de l’appareil à la vertical. Une technologie qui n’est pas sans rappeler le récent projet d’avion électrique de Porsche et Boeing.

A relire: « Porsche construit avec Boeing un avion à décollage et atterrissage vertical électrique« 

Lilium pourra accueillir jusqu’à 5 personnes, et affiche des caractéristiques proches d’un avion traditionnel en plein vol. La start-up Allemande vante cependant:

« Mais il repose sur 36 propulseurs électriques, ce qui lui permet de ne rien émettre. Pour se déplacer, il n’a d’ailleurs besoin que de 10 % de la puissance totale qu’il est en mesure d’atteindre [à savoir 2 000 chevaux, N.D.L.R.]« 

Une concurrence en nombre

Nombreux sont les acteurs de la mobilité qui veulent se positionner sur ce marché d’avenir. parmi ceux-ci, nous pouvons citer Uber, mais aussi Airbus. Parmi les nouveaux challengers, citons aussi Volocopter, avec son concept Volocity tout juste présenté. Le Chinois EHang et le Japonais Cartivator sont, eux aussi, de la partie. Google s’y intéresse aussi, mais elle a été très occupée cette semaine par son service de livraison par drone, qui a été lancé cette semaine aux États-Unis.

Pour soutenir son développement et sa croissance, la jeune pousse mène actuellement une levée de fonds. Selon Techcrunh, elle aura déjà récolter près de 400 ou 500 millions de dollars. L’entreprise a d’ailleurs ajouté: « Nous sommes déjà en pourparlers avec de nombreuses villes et régions du monde pour déterminer la manière dont notre technologie permettra de les connecter entre elles » .

Yvan Dupuy