Uber eats

Chères lectrices, chers lecteurs,

Uber rejoint la liste des compagnies qui vont utiliser les drones pour effectuer des livraisons de repas. Cette technologie devrait être intégrée à son service Uber Eats, mais ce projet de développement ne serait en phase opérationnelle qu’en 2021.

Uber va construire sa propre plateforme de drones

En France, Domino’s Pizza avait déjà fait part de ses intentions dans ce domaine en 2016. Mais Uber et sa division Uber Eats compte bien rattraper son retard en la matière. Bien connu grâce à ses livreurs à vélo, elle compte bien utiliser ce nouveau moyen de mobilité pour gagner en efficacité et en service auprès de ses clients.

D’après un article du Wall Street Journal, une offre d’emploi incluant la mention « vols d’entrainement et standards » aurait été publiée, le poste étant basé à San Fransisco. L’offre a également été publiée sur la page Linkedin de la marque, et le poste aurait déjà été pourvue…Interrogé à ce sujet, un porte-parole de la marque a simplement déclaré que cette annonce ne reflétait pas pleinement ce qu’elle comptait faire dans ce domaine.

Il explique, en outre, que l’objectif principal de ce rôle est d’élaborer «des normes, des procédures et une formation tout en réduisant les risques opérationnels pour toutes les opérations de vol UberExpress». UberExpress est le nom interne utilisé pour le plan basé sur un drone de la société.

La personne qui prendra ses fonctions sera également tenue de «permettre des opérations aériennes sûres, légales, efficaces et évolutives de livrer des vols en 2019 et des opérations commerciales sur plusieurs marchés d’ici 2021»

Pour parvenir à cet objectif, Uber devra construire sa propre plateforme pour drones, incluant le drone en lui-même, capable de transporter les marchandises jusqu’aux clients. Il faudra ensuite passer le barda législatif, où elle devra montrer patte blanche aux autorités aéronautiques américaines pour pouvoir exploiter les drones commercialement.

Afin de devancer ses concurrents, Uber devra réussir avec succès ce challenge, faute de quoi elle sera cantonnée à ses livraisons plus classiques.

Yvan Dupuy