Magasin intelligent extérieur

Responsable du développement de la société Française Mcube à Hong-Kong, Geoffroy de Villele est spécialiste du magasin intelligent. Sujet au cœur de l’innovation en Asie, il permet avant tout de pouvoir interagir avec ses clients, et d’améliorer l’expérience de vente. Et, autant dire que cette ville n’a pas été choisie au hasard, car elle la première ville des consommateurs Chinois, pour ce qui concerne le retail.

Hong-Kong: la ville idéale pour développer le magasin intelligent

La ville propose tout d’abord, pour le consommateur, des produits en moyenne 30% moins que dans les autres villes du pays. Pour les entrepreneurs, il est facile de pouvoir créer son entreprise dans la ville. Enfin, le cadre de vie est idéal.

C’est une ville très dynamique ou différentes start-ups dans la Foodtech ou la Fintech s’y implantent et s’y développent. La ville reste également l’une des plus avancées concernant l’accueil des innovations et des nouvelles technologies, ce qui facilite les tests de nouveaux concepts auprès des utilisateurs.

Hong-Kong possède une population très habile en terme de langues, notamment au niveau de l’anglais, avec souvent, pour les étudiants, des expériences à l’international. Le gouvernement impulse la ville dans le mouvement de “Great of Bay Area”, permettant à la ville de fortement interagir économiquement avec d’autres cantons. On peut donc parler d’une “Silicon Valley Hong-kongaise”.

Des solutions interactives en temps réel

D’une manière plus concrète, le concept de magasin intelligent nécessite la diffusion d’informations en temps réel, via des solutions interactives proposées aux clients.

Concrètement, le but est de rapprocher les équipes marketing et le magasin, afin que le client se sente mieux compris dans ses besoins, et que des produits ou services lui soient proposés en temps réel.

La société espère pouvoir, par la suite, pouvoir rayonner sur d’autres pays comme le Japon ou la Corée du Sud, qui sont également très demandeuses en terme d’innovation pour le consommateur.

Yvan Dupuy