spendesk s'implanter aux usa
Crédit photo: Spendesk

Jérémy Goillot est Responsable du département Growth de la jeune start-up Spendesk. Elle propose une solution SaaS pour les entreprises qui souhaitent gérer leurs dépenses plus facilement. Aujourd’hui, la jeune pousse en chiffres, c’est 280 employés, et près de 2000 clients à travers le monde, pour un montant de levée de fonds de 75 millions d’euros. Jérémy dévoile notamment comment, en plein Covid, il a voulu s’implanter aux USA, en pleine période de crise sanitaire.

Spendesk: S’implanter aux USA en pleine crise sanitaire

Autant dire que La croissance de Spendesk a été, à la base, été impressionnante en pleine période de Covid-19, avec une croissance doublée en 2020 (100%). Elle réalise, actuellement, la majorité de son activité en Allemagne, qui reste son marché phare.

Elle est également bien implantée sur le marché Français, qui a bien résister, malgré un départ “poussif”, ou le nombre d’opportunités d’affaires et de partenariats affiche une bonne dynamique.

Au niveau historique, elle a acquis ses 300 premiers en se focalisant sur un seul et un même channel, très ciblé. En contactant ses entreprises, elle a réussi et les séduire, et donc décrocher ses premiers clients. Une période où la conversion par mail atteignait un taux de 3 à 4 % grâce à des newlsetters optimisées.

Puis, Jérémy à soutenu la croissance de Spendesk en 2019, en créant un service “Growth”, avec une Growth team. Il a donc recruter principalement des profils techniques de type ingénieurs. L’équipe a depuis évolué avec 7 personnes, avec de garder une équipe qualifiée et efficace.

La phase d’implantation aux USA s’est donc imposée de manière naturelle, en terme de croissance à l’international. Il a donc recruter une personne spécialiste du marché, pour ouvrir la voie là bas. Un nouveau défi qui a relancé sa carrière chez Spendesk, dans un phase ou sa carrière s’essoufflait.

Des règles à respecter pour réussir aux US

Parmi les premières règles à respecter, s’appuyer sur un business modèle qui marche est fondamental. Garder le channel d’acquisition qui fonctionne est donc aussi primordial pour réussir à décrocher ses premiers clients.

Une équipe a donc été montée dans le pays, pour pouvoir accompagner correctement les clients Américains, basés à San Francisco. En Europe, la construction des produits est horizontal ( tendance “clé en main” sur les solutions). Aux États-Unis, le positionnement est vertical, c’est à dire que la spécialisation est forte (expertise) sur une seule et même niche de marché.

La connaissance du marché Américain, et son historique sur le créneau ciblé est donc majeur pour la réussite sur ce marché. Enfin, l’adaptation du produit au marché est plus qu’importante, pour assurer une réussite en terme de vente, et de succès auprès des clients,, ce qui permet une accélération de croissance soutenue.

Après plus d’un an d’expérience aux US, elle rentre dans une phase de lancement d’un second produit, pour être meilleur que les autres sur le marché. Le reste du podcast ci-dessous:

Yvan Dupuy