Marielle Khayat
Marielle Khayat

Chères lectrices, chers lecteurs,

Marielle Khayat, une jedi de entreprenariat…Ce matin, Alexis Eve interroge cette dernière. Elle a notamment fondé la start-up Koullouna, un modèle de box pour tout Libanais vivant en dehors du pays, et qui peut recevoir des produits tous les mois de sa provenance. Des produits culinaires, culturels peuvent ainsi être découvert chaque mois, avec une partie des bénéfices reversés à une association.

Maintenir un équilibre en sa start-up et soi

Se détacher de l’entreprise pour s’occuper de soi, et considéré celle-ci comme une personne morale demeure un équilibre nécessaire pour sa survie personnelle, mais aussi pour la pérennité de l’entreprise.

Si une telle posture interne n’est pas en place, un burn-out peut vous guetter, mettant en péril votre jeune pousse. Marielle nous livre son parcours personnel, de sa fusion avec sa start-up à son détachement avec cette dernière.

Yvan Dupuy