La startup Ouispoon lève 500 000 euros pour mieux intégrer ses salariés

Ouispoon

Chères lectrices, chers lecteurs,

La jeune pousse Ouispoon est un réseau social d’entreprise. Concrètement, elle permet aux salariés ayant les mêmes compétences ou centres d’intérêt de pouvoir se retrouver. En effet, de plus en plus d’entreprises considèrent que le bien-être au travail est un facteur de performance et de productivité, ce qui permet à la plateforme de rencontrer un certain succès. Pour son développement, cette dernière annonce une levée de fonds de 500 000 euros.

Passer d’une marketplace à un statut de réseau social

Grâce à cette opération financière effectuée auprès de plusieurs business angels, Ouispoon compte passer du statut de marketplace à celui de réseau social d’entreprise. un statut qui lui permettrait aux salariés de pouvoir créer plusieurs communautés, favorisant leur intégration au sein de l’entreprise, et donc leur bien être au travail.

Ainsi, les salariés d’une même entreprise pourraient créer des communautés et des groupes d’intérêts à la fois personnels et professionnels (origines géographiques, passions…).

« Nous voyons l’entreprise comme une communauté géante qui abrite des communautés plus petites définies autour d’intérêts communs« , explique Raphaël Maisonnier, cofondateur de OuiSpoon.

L’idée est donc de constituer un lien entre les salariés, afin que ceux-ci puissent constituer des micro-communautés. Grâce à ces dernières, ils pourront participer à des activités au sein de l’entreprise, comme en dehors.

« Nous sommes plus qu’un réseau social d’entreprise puisque nous misons tout sur des rencontres physiques, souligne l’entrepreneur. Nous ne voulons pas que le lien se limite au virtuel. »

Animer les différentes communautés

Le but n’est pas simplement de constituer ces communautés. L’animation est un axe central, comme l’affirme les fondateurs:« Nous ne voulons pas être uniquement un contenant« , martèle Raphaël Maisonnier.

Pour mettre ces animations au sommet, la société a noué des partenariats avec divers éditeurs de contenus, comme par exemple Usbek et Rica ou encore Teambox, afin de conseiller des les utilisateurs.

Les animateurs de communauté (Directeurs, Managers, Directeur de la communication interne) pourront également lancer des programmes d’animation automatisés, comme par exemple un diner aléatoire entre membres.

Yvan Dupuy

La startup Ouispoon lève 500 000 euros pour mieux intégrer ses salariés
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article