La start-up Toulousaine Easymile lève 5 million d’euros pour accélérer dans les véhicules autonomes

EasyMile-OK-650x405

Chères lectrices, chers lecteurs,

Spécialisée dans la production de nouveaux modes de mobilités, et plus particulièrement de véhicules autonomes, la start-up Toulousaine Easymile lève la somme de 5 millions d’euros. Cette opération a été réalisée grâce à BPI France, qui rejoint les rangs d’Alstom et Continental.

Poursuivre son expansion et son développement

En début d’année dernière, l’entreprise avait déjà levé la somme de 14 millions d’euros pour s’accroître. Elle avait pu à l’époque effectuer des recrutements, pour renforcer ses équipes.

Fondé en 2014 par Gilbert Gagnaire et Philippe Ligier, la société est basée à Toulouse, mais possède également des bureaux à Denver, Melbourne, Singapour, et Berlin. En terme de produits et services, elle propose des plateformes de transport qui ne nécessitent pas d’infrastructure dédiée. Elle possède de solides compétences et une expertise dans le domaine de la robotique, l’intelligence artificielle et la modélisation dynamique.

Ses clients sont des constructeurs de véhicules autonomes ou opérateurs de mobilité. EasyMile est notamment connue pour sa navette autonome EZ10, 100% électrique, capable de transporter jusqu’à 15 personnes et déployée, selon la startup, sur plus de 200 sites dans le monde.

La start-up revendique à l’heure actuelle plus de 200 projets liés aux véhicules autonomes et emploie déjà 150 personnes.

Même si la société n’a pas communiqué clairement sur ses intentions grâce à cette opération financière, on sait qu’elle veut continuer à se développer tant techniquement, que commercialement.

Yvan Dupuy

Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est diplômé en marketing international. Passionné de référencement, il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article