La start-up Terradona lève 1,15 million d’euros pour accélérer le déploiement de ses conteneurs connectés

box-cliiink-terradona

Chères lectrices, chers lecteurs,

A l’origine du concept « Cliiink », la start-up Terradona lève la somme de 1,15 million d’euros pour développer son dispositif intelligent intégré aux points de collecte de tri. Après avoir réalisé un test avec succès dans les villes de Aix en Provence et Marseille, elle s’étend sur de nouveaux territoires.

Une solution pour encourager les Français à trier leurs déchets

Sa solution Cliiink permet en effet aux Français de voir leur geste de tri récompensé. Grâce à un capteur connecté au point de collecte et une application gratuite, le système évalue et comptabilise le taux de remplissage du conteneur. L’utilisateur peut consulter, par la suite, un certain nombre de points qui lui sont attribués convertibles en bons de réductions et bons d’achats dans des commerces, en place de cinéma, ou même en dons pour des associations caritatives.

Une expérience concluante à Marseille sur 70 points de collecte

De 2016 à 2017, une expérimentation a été menée sur la métropole de Aix-Marseille-Provence. Mathieu Oliveri, cofondateur de l’entreprise en 2013 avec Jean-Marc Toubiana et rejoint en 2015 par Bertrand Rouzaud explique:

Sur un total de 40 000 habitants, un quart ont adhéré au programme et la collecte de verre a progressé de 20% sur les points-test, soit 3 à 5 fois plus que l’incitation au tri avec des outils classiques ».Avec Cliiink, une collectivité peut économiser jusqu’à 150 euros par tonne en accroissant les volumes de déchets triés. Les commerçants ont, quant à eux, enregistré une augmentation de leur chiffre d’affaires de 5 à 10%, mais beaucoup d’usagers ont choisi aussi de faire don de leurs points pour des actions caritatives. Notre dispositif est ainsi vecteur de cohésion sociale ! »

Déployer sa solution clé en main

Grâce à sa levée de fonds effectuée auprès de la caisse des dépôts, d’EDF, d’Une Rivière Un Territoire, du fonds PACA Émergence et de Total Développement Régional, elle compte accélérer le déploiement de sa solution clé en main.

Son Directeur Général nous en dit un peu plus sur cette phase:

« Nous rentrons dans la phase d’industrialisation en grande série du produit avec nos partenaires français car nous voulons que Cliiink reste une solution « Made in France ».Nous avons déjà signé pour l’installer à Monaco, sur le pays de Grasse, à Cannes-Mandelieu, à Lens-Liévin, à Cabourg et nous sommes sur le point de conclure avec deux métropoles françaises. Parallèlement, nous poursuivons la R&D afin d’adapter la technologie à la caractérisation d’autres déchets recyclables comme les canettes ou les plastiques ».

Notons que la firme ne vise pas que le domaine public, puisqu’elle vient de signer un partenariat avec Heineken France, premier brasseur et distributeur Français.

Yvan Dupuy

La start-up Terradona lève 1,15 million d’euros pour accélérer le déploiement de ses conteneurs connectés
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article