spotqa founder
Adil Mohammed, Le fondateur de SpotQa

SpotQa est une nouvelle plateforme de tests de logiciels automatisés. Cette dernière affirme être actuellement plus rapide que les tests de logiciels manuels, ou les solutions automatisées externes existantes à l’heure actuelle. Afin de continuer son développement, cette dernière vient de lever la somme de 3,25 M$.

Plusieurs fonds d’investissement participent

Parmi les fonds participant, citons Crane Venture Partners ,une société Londonienne de capital-risque nouvellement créée, qui se concentre sur la création de sociétés « intelligentes ». Participent également à ce programme les fonds Forward Ventures, Downing Ventures et Acequia Capital.

SpotQa a été fondée en 2016 par Adil Mohammed. Le produit phare se sa start-up se nomme « Virtuoso », et se décrit comme une plateforme d’assistance qualité intelligente qui utilise l’apprentissage automatique et l’automatisation des processus robotiques. Elle affirme pouvoir accélérer les tests de logiciels jusqu’à 25 fois, et rendre l’assurance qualité accessible à l’ensemble de l’entreprise.

«Au fil des années, en étroite collaboration avec les équipes d’ingénierie, j’ai appris à quel point le processus d’assurance qualité et de tests, lorsqu’il était effectué de manière inefficace, pouvait constituer un obstacle majeur à la croissance et à la productivité de l’entreprise. La façon dont les tests sont effectués aujourd’hui n’est pas adaptée. Même les méthodes de test automatisées ne suivent pas le rythme des pratiques de développement agiles ».

Mohammed Adil

Un frein au développement des entreprises

Les tests de logiciels freineraient donc indirectement le développement des entreprises, les empêchant de se développer aussi vite qu’elles le souhaitent, explique le PDG de SpotQa. Cela impacte donc directement les résultats de l’entreprise.

A l’heure actuelle, seul les tests manuels existent, ou une automatisation traditionnelle. Selon Mohammed, les tests manuels sont lents, et rendent le développement continue difficile car il existe une « déconnexion » constante entre le contrôle qualité et les autres équipes. Quant à l’automatisation traductionnelle, elle n’a pas connu pas d’innovations au cours de la dernière décennie.

SpotQa

SpotQa affirme de son coté que Virtuoso a été conçu de manière à ce que la qualité logicielle puisse être garantie tout au long du cycle de développement logiciel.

«En utilisant l’apprentissage automatique et l’automatisation des processus robotiques, Virtuoso est de loin le moyen le plus efficace de garantir que les bogues, les incohérences et les erreurs puissent être identifiés et corrigés en une fraction du temps nécessaire en utilisant des tests manuels et automatisés traditionnels», explique Mohammed.

Grâce à cette levée de fonds, l’entreprise Londonienne développera son ingénierie, es ventes et son marketing pour se développer à l’international. Les clients existants de Virtuoso comprennent Experian, Chemistry, Optionis et DXC Technologies.

Yvan Dupuy

Source