La start-up Sendinblue lève 30 millions d’euros pour aider les pme à mieux convertir

sendinblue

Chères lectrices, chers lecteurs,

Rentrée active pour la French Tech. Après les levées de fonds de ManoMano, DNA Script, c’est aujourd’hui autour de la jeune pousse Parisienne SendinBlue de lever la somme de 30 millions d’euros.

Paretech Ventures en investisseur principal

Déjà investisseur secondaire dans ManoMano, Paretech Ventures est le principal investisseur dans SendinBlue. Créee en 2007 par Arnaud Thiberge, elle était au départ une agence web. Par la suite, elle s’est transformée en éditeur de logiciels dans le cloud.

Elle développe aujourd’hui un logiciel de marketing pour améliorer la pertinence des messages de la part des annonceurs, envers les clients potentiels. Elle s’adresse donc à une clientèle d’artisans, de commercants, ou bien encore d’associations. Ce dernier devrait leur permettre d’améliorer leur conversion, en améliorant les taux d’ouverture et de clics grâce à des campagnes personnalisées.

Actuellement, la start-up dispose de bureaux à Paris, mais aussi aux Etats-Unis et en Inde. Elle revendique, en outre, 50 000 clients répartis dans 140 pays. 60% de son chiffre d’affaires est réalisé à l’international. Elle emploie un peu plus de 85 salariés, dont un peu plus de la moitié sont situés en Inde.

Grâce à ces fonds, Elle compte étoffer ses effectifs, en recrutant notamment des commerciaux. Elle annonce également des investissements dans les technologies « advertissement » comme la publicité sur Facebook ou le reciblage publicitaire.

Yvan Dupuy

 

Enregistrer

Enregistrer

La start-up Sendinblue lève 30 millions d’euros pour aider les pme à mieux convertir
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l’actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article
13 Partages
Tweetez2
Partagez
+1
Partagez1
Stumble10