La start-up Phenix lève 15 millions d’euros pour lutter contre le gaspillage alimentaire

WearephenixChères lectrices, chers lecteurs,

Spécialisée dans la revalorisation des déchets et le don alimentaire, la start-up Phenix annonce une levée de fonds de l’ordre de 15 millions d’euros. Les participants à cette opération financière sont ETF Partners, Bpifrance, Sofiouest et Arkéa. Son objectif: s’étendre à l’international, et s’étendre à d’autres secteurs d’activité.

La deuxième levée de fonds en 1 an

1 an 1 jour après sa première opération financière, la start-up remet donc le couvert. Cette jeune pousse, spécialisée dans la gestion intelligente des déchets et des invendus vient d’annoncer sa participation avec les fonds mentionnés ci-dessus.

Elle souhaite, grâce à cette nouvelle manne financière, se développer à l’international, étendre ses services digitaux (comme l’a fait récemment Ikea avec sa stratégie multi-canal), mais également s’orienter vers la gestion flux de déchets.

Il faut dire que depuis 2014, Phenix a révolutionné l’organisation du don alimentaire en France, grâce à ces nouvelles solutions technologiques pour réduire le gaspillage et son impact social et environnemental dévastateur. Elle offre aujourd’hui une réelle alternative à l’incinération des déchets, ce afin de mieux les revaloriser: promotion sur les produits en date courte, don aux associations caritatives, déstockeurs, alimentation animale, recycleurs…

21 antennes sur le territoire Français

La start-up compte déjà 21 antennes sur le territoire national. Elle travaille en étroite collaboration avec 950 associations, dont des grands noms comme les restos du cœur, ou le secours populaire. Parmi ces clients, certains grands comptes peuvent être cités, comme Unibail-Rodamco.

Elle affirme doubler son activité chaque année, en développant notamment son implantation en Espagne et au Portugal. Phenix compterait à hauteur de 5% pour ce qui concerne l’aide alimentaire en France, avec 100 000 repas distribués et 50 tonnes de déchets sauvés chaque jour de la poubelle.

Jean Moreau, son co-fondateur, déclare au sujet de sa protégée:

« Cet investissement montre tout le potentiel de Phenix au sein de l’écosystème de la gestion des déchets et nous donne les moyens d’étendre notre présence en France et à l’étranger, tout en étoffant notre offre au-delà de l’alimentaire«

Une start-up à fort potentiel , dans un contexte ou l’écologie tient une place prépondérante.

Yvan Dupuy

La start-up Phenix lève 15 millions d’euros pour lutter contre le gaspillage alimentaire
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article