La start-up Parisienne Lydia lève 13 millions d'euros pour dominer le paiement mobile en Europe | Neoproduits

La start-up Parisienne Lydia lève 13 millions d’euros pour dominer le paiement mobile en Europe

lydia

Chères lectrices, chers lecteurs,

La fintech Parisienne Lydia annonce une levée de fonds de l’ordre de 13 millions d’euros, afin de s’imposer dans le domaine du paiement électronique. Elle compte déjà, à ce jour, près de un million d’utilisateurs.

Pas seulement des investisseurs historiques

Les investisseurs historiques ont donc mis la main à la patte: Xange, New Alpha AM, Oddo BHF et Groupe Duval. Notons aussi la participation de CNP Assurances.

Polyvalente, l’application permettra aux utilisateurs d’effectuer des paiement entre particuliers, de régler des professionnels, d’envoyer des demandes de remboursements, ou, tout comme Paypal le propose désormais, d’organiser des cagnottes en ligne.

La société propose également une carte de paiement classique, pour permettre aux utilisateurs de payer dans le cas où le sans-contact n’est pas déployé. La jeune pousse se rémunère grâce à une commission sur les transactions s’élevant de 0,7 à 1,5%.

Revendiquant aujourd’hui 1 million d’utilisateurs, son fondateur, Cyril Chiche, s’exprime sur ce nombre:

« C’est le nombre de personnes qui ont créé un compte sur Lydia. Ce chiffre mélange la partie particuliers (environ 830 000), qui augmente de plus de 2000 utilisateurs tous les jours, et la partie professionnelle »

Hormis les particuliers, on retrouve une clientèle de professionnels de plus en plus large: professions libérales, des vendeurs à domicile, ou bien encore 400 magasins Franprix. Son volume de transactions s’élève à 1 million par mois.

Un développement Européen en vue

Grâce à cette augmentation de capital, Lydia compte se développer à l’international. Elle compte d’ores et déjà une quarantaine de collaborateurs et près présente depuis l’automne 2017 au Royaume-Uni, en Irlande, en Espagne et au Portugal. 2018 sera, pour elle, l’année de l’Allemagne et l’Autriche.

Concernant sa stratégie de développement clientèle, Monsieur Chiche précise: « Essentiellement le bouche-à-oreille, nous n’avons personne au marketing ».

Yvan Dupuy

La start-up Parisienne Lydia lève 13 millions d’euros pour dominer le paiement mobile en Europe
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article