La start-up Lunchr lève 11 millions d'euros et prévoit 40 recrutements d'ici fin 2018 | Neoproduits

La start-up Lunchr lève 11 millions d’euros et prévoit 40 recrutements d’ici fin 2018

lucnhr

Chères lectrices, chers lecteurs,

Spécialisée sur le marché des restaurants, la start-up Lunchr annonce une levée de fonds de l’ordre de 11 millions d’euros . Elle compte ainsi accélérer son développement, et prévoit le recrutement de 40 collaborateurs.

Une ouverture à l’international d’Ici 2019

Historiquement, Loic Soubeyrand, à l’époque co-fondateur de Teads, quittait son entreprise pour créer son application de pré-commande de déjeuners sur place ou à emporter: Lunchr.

A l’époque, la création de son entreprise a été soutenue par le fonds Daphni. L’entreprise proposait de pré-commander sur application ses repas, et de les payer, afin de prendre de l’avance. Un an plus tard, son fondateur affirmait vouloir dépoussiérer le segment des titres-restaurants, en s’attaquant au marché B2B.

Sur ce marché, estimé à 6 milliards d’euros, de nombreux mastodontes tentent de s’imposer en tant que ténors. Mais Lunchr souhaite se différencier en dématérialisant le processus, en liant une mastercard à une application, leur permttant de payer dans 180 000 restaurants et supermarchés, mais aussi de pouvoir passer des commandes groupées, et à emporter, bénéficiant en parallèle de réductions, allant jusqu’à 30% chaque midi.

l soubeyrand

Loic Soubeyrand, fondateur de Lunchr

« On a eu une stratégie « écran de fumée ». Cela faisait un an qu’on préparait notre produit, mais le fer de lance de la stratégie était la plateforme permettant de commander en équipe pour bénéficier de 30% de réduction. Sauf qu’on ne pouvait absolument pas dévoiler nos intentions avant d’être prêts techniquement, donc on s’est dit qu’on allait d’abord sortir la plateforme comme si on était B2C. Ça a mis quand même un an, mais ce qui m’a le plus surpris, c’est que pendant cette période rien n’a fuité dans nos équipes »

600 entreprises séduites en 4 mois

Lunchr peut se targuer d’avoir déjà séduit 600 entreprises, en l’espace de 4 mois. ne croissance soutenue, que l’entreprise compte bien continuer à maintenir. Grâce à cette nouvelle levée de fonds, elle devrait pouvoir répondre à cette croissance sur la plan technique et commercial, mais aussi avec le recrutement de 40 nouveaux collaborateurs, pour atteindre 60 salariés. Un chiffre qu’elle compte porter à 100 d’ici 2019.

« L’idée, c’est de couvrir d’ici rapidement l’intégralité du territoire français, puis, en 2019, d’aller attaquer l’international » – Loïc Soubeyrand

Le fondateurs espère aussi atteindre le nombre de 100 000 utilisateurs, et un volume d’un milliard de transactions d’ici 2 ans.

Yvan Dupuy

La start-up Lunchr lève 11 millions d’euros et prévoit 40 recrutements d’ici fin 2018
Noter cet article

Auteur: Yvan Dupuy

Fondateur de Neoproduits, Webmarketeur & Infopreneur, Yvan est également passionné de référencement. Il décortique pour vous l'actu du e-commerce et des nouveaux concepts lancés sur internet.

Partager Cet Article